Blog suivi par 48 abonnés

Essais de rapologie positive

Philosophe spécialisée sur les questions liées au travail social et la culture Hip-Hop
Bagnolet - France
À propos du blog
Ce blog est destiné à des éditos rédigés par mes soins autour des questions de société traitées à partir de leur rayonnement dans la culture Hip-Hop et plus précisément dans le rap français. A partir d'un angle philosophique, l'idée est de mettre en parallèle la pensée philosophique et la pensée rapologique.
  • Nous sommes, donc je suis

    Par | 2 commentaires | 4 recommandés
    #checkDaBox © Hashka #checkDaBox © Hashka
    L’humain dispose de capacités d’empathie. C’est face à la nécessité que cette solidarité naturelle se met en place. C’est précisément parce que l’Homme n’est pas le plus fort, le plus adapté, le plus armé face à la nature et ses évolutions qu’il a besoin des autres, que le collectif est porteur. Forcément, ces éléments résonnent avec la culture HipHop dans son ensemble.
  • La vie, c'est pas toujours Pouloulou

    Par | 4 recommandés
    Réseau © Hashka Réseau © Hashka
    Un outil de communication, initialement, permet d’être en lien. Constituer un réseau est fondamental pour se construire un environnement et s’inscrire dans le monde. Sauf que s’il reste virtuel, il rate sa cible. La virtualité n’est qu’un moyen d’aller vers le réel et ne peut pas être une fin en soi, sans quoi, c’est le fantasme qui prend le pas sur la réalité.
  • Genre, le rap est misogyne!

    Par | 22 commentaires | 17 recommandés
    Hair © HashKa Hair © HashKa
    Alors que la parole se libère de nouvelles formes de musellement se dévoilent. Prendre la parole sur les réseaux sociaux rend suspect la déclaration ? Plus facile de dénoncer certaines dérives que de regarder l’ampleur du problème en face. Si le gentlemen est attaqué dans son « art de vivre » et de « séduire », trouvons pire pour le dédouaner : le rap n'est-il pas alors le suspect idéal ?
  • Entre amour viscéral et éducation, les paradoxes de la parentalité en rappant

    Par | 8 commentaires | 4 recommandés
    Photo sans titre extrait de la série "Des vies d'humains" © HashKa Photo sans titre extrait de la série "Des vies d'humains" © HashKa
    La culture HipHop ayant atteint l'âge de la maturité, ses acteurs abordent, pour certains, des thèmes moins adolescents qu'à leur début. En cette fin d'année, la question de la parentalité semble au coeur des dernières sorties posant la nécessité d'interroger le message laissé aux générations qui suivent, les enjeux de la transmission et le déplacement des priorités.
  • Des racines et des rêves via le rap français. Partie 3 : Rêvolution !

    Par | 4 commentaires | 5 recommandés
    Respublika © HashKa Respublika © HashKa
    La rencontre, le dialogue et même l’opposition des points de vue font advenir la République. Critiquer et dénoncer les dérives sociétales est donc un pilier du sentiment républicain que le rap français a toujours mis en avant pour exprimer son indignation quant aux reniements que Marianne peut opérer. N'est-il pas encore le lieu de cette expression républicaine, l'agora publique pour débattre ?
  • Des racines et des rêves via le rap français. Partie 2: intégration?

    Par | 2 recommandés
    Pour l'Horizon © HashKa Pour l'Horizon © HashKa
    Le mot intégration vient du latin integrare qui signifie : renouveler, rendre entier. Il est donc constitutif de la santé du système. Or, le durcissement des frontières et l'augmentation des conditions d’obtention de papiers de circulation laissent penser que l’intégration a changé de visage et deviendrait pathologique. Comment la torsion s'est elle opérée pour en faire un «problème» politique?
  • Des racines et des rêves via le rap français - Partie 1 : Déracinement

    Par | 2 recommandés
    BatsandBranches © HashKa BatsandBranches © HashKa
    En France, entre le refus « d’accueillir toute la misère du monde » sous prétexte que celle-ci génère insécurité et chômage et les principes d’accueil de la République, beaucoup ne savent plus où donner de la tête et peu sont ceux qui s'intéressent artistiquement et culturellement au vécu généré par le déracinement, excepté dans le rap français.
  • Le rap comme réponse aux ravages de l'entre soi social

    Par | 14 commentaires | 9 recommandés
    Face aux récentes prises de paroles de nos «représentants», le risque de manipulation de l'information, le dénigrement des masses populaires, comment ne pas y voir la dramatique mise à mort des principes humanistes qui fondent la République? Comment résister à l'individualisme ambiant qui fait oublier jusqu'à nos potentiels empathiques? La réponse d'une partie du rap français est présentée ici.
  • Du HipHop dans l'héritage culturel: de la subversion à la responsabilité

    Par | 1 recommandé
    Au-delà de la rentabilité potentielle, c’est bien la vivacité du mouvement qui reste sa vocation. Cette vivacité suppose de l’entendre comme un vivier, une pépinière et non comme une poule aux œufs d’or. L’enjeu est le partage et la rencontre et non la division par catégorie. L’objectif n’est pas de faire un tube en soi mais de permettre les découvertes, les ouvertures, les surprises.
  • Vulnérabilité masculine vs domination masculine : les paradoxes du masculin

    Par | 1 recommandé
    La femme que je suis connais la violence des hommes. Je l’ai vécue, subie, observée, constatée tant personnellement que dans le cadre de mon exercice professionnel. Pourtant, je n’ai jamais pu m’y résoudre. Les hommes ne sont pas tous perdus sur l’autel du désir et de la pornographie. Ils ne sont pas tous agresseurs potentiels, plus ou moins bien « dressés » à faire taire leurs « démons ».