Blog suivi par 42 abonnés

humalibre

À propos du blog
correfoc: course du feu. Un homme cherche son cap en pédalant dans les ténèbres.
  • liberté, égalité, etcetera.

    Par | 3 recommandés
    Cette belle devise qui accompagna l'abolition des privilèges de la révolution française semble faire l’unanimité tant qu’elle reste sur les frontons mais divise lorsque l'on se risque à y regarder de plus près (oui: la devise qui divise). Réalistes et idéalistes en viennent à oublier le troisième terme dans leurs affrontements.
  • il n’y a pas mort d’homme

    Par | 11 recommandés
    Cette formule qui fait partie des cibles de la censure en raison de son excès de relativisme mérite d'être examinée de plus près afin de mieux appréhender les frontières du politiquement correct tel qu'exprimé dans la charte: dire est-ce vraiment faire ?
  • le sens des mots

    Par | 29 commentaires | 11 recommandés
    Les mots frappent notre imagination, modèlent notre pensée et agissent sur nos émotions. Outils de manipulation, leur choix est soupesé dans les officines des spin doctors tout comme dans les salles de rédaction: “séparatisme”, ”inceste” ou ”souverainisme” dominent le débat et s’imposent à la table du dimanche faute de comptoir de café où s’épancher. Mais sait-on de quoi on parle ?
  • logique guerrière : ces caricatures.

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    Nos valeurs se résumeraient donc à un sens de l’humour qu’il s’agit de défendre au point de verser le sang puisque cela a été le cas et peut-être d’en rajouter si cela s'avère nécessaire pour laver les affronts futurs. Car tout doit pouvoir se dire et se dessiner au nom de la liberté d’expression sauf peut-être analyser ledit humour.
  • on ferme

    Par | 1 commentaire | 6 recommandés
    Le système de vigilance dont Frontex constitue le fer de lance se verra prochainement renforcé par une disposition qui imposera aux ressortissants des 61 pays non encore soumis á obligation de visa un filtre sécuritaire sur le modèle du système électronique d’autorisation de voyage des Etats Unis. Ce système de tri annonce la couleur: “suivre les visiteurs”.
  • décoloniser la langue ?

    Par | 11 commentaires | 6 recommandés
    Si le néo féminisme veut en finir avec le sexisme par l’écriture inclusive, pourquoi cette écriture néglige-t-elle les impensés langagiers impérialistes et coloniaux ? Pleins feux sur les incohérences politiquement correctes
  • honte du don

    Par | 11 commentaires | 6 recommandés
    Donner une pièce à un mendiant est-ce de la charité ? Répondre à une sollicitation mercantiliste genre téléthon ou restaus du cœur est-ce néolibéral ? Aider des religieux qui s'impliquent dans le social est-ce contre-révolutionnaire ? Le don vu par le pouvoir et les magnats, les militant/es ou les particuliers diffère et se dilue dans la notion d'aide publique et d'action sociale.
  • in memoriam

    Par | 1 commentaire | 9 recommandés
    A la suite de l'excellent billet de Register honorant les membres du groupe Manouchian tombés au Mont Valérien le 21 février 1944 il me semble opportun d'honorer aussi les Résistants exécutés au même endroit deux ans plus tôt le 23 février 1942 dont Boris Vildé, cofondateur du Réseau du Musée de l'homme:
  • Déloger le respect ou en faire l'éloge ?

    Par | 26 commentaires | 8 recommandés
    Après s’être consacré à la sémantique politique puis à la moraline ce blog s'intéresse ici à la notion de respect en tentant d'en comprendre l'évolution et d'en prendre la mesure: un conformisme se diluant dans l'individualisme ? valeur anachronique et/ou obsolète ? imposition totalitaire ? Le cap fugace sera difficile à tenir pour notre cycliste illuminé péteur de feu contre vents et marées.
  • abus de moraline ?

    Par | 27 commentaires | 5 recommandés
    chose promise, chose due: lors de la réflexion autour de la ligne éditoriale de ce site et de ses grands sujets, la question de la moraline qui les entoure a été évitée or elle est au cœur de la pratique journalistique. Terme péjoratif stigmatisant un excès de scrupules et de ce que l'on appelle les « bons sentiments », il entacherait ou rehausserait c'est selon les écrits de sa subjectivité.