Blog suivi par 31 abonnés

humalibre

À propos du blog
correfoc: course du feu. Un homme cherche son cap en pédalant dans les ténèbres.
  • Mexique: journalisme et chaos

    Par | 33 commentaires | 21 recommandés
    Javier Sicilia, l’auteur de l’article dont le compte-rendu de lecture suit, est une figure emblématique du mouvement de rébellion citoyenne face aux fléaux qui secouent le Mexique, en particulier l’insécurité (son fils a été assassiné par le cartel du golfe, plus de 120 000 morts en six ans de mandat de Calderón) : auteur d’essais et de romans, journaliste, il a délaissé la poésie depuis le drame qui l’a frappé pour se consacrer au mouvement citoyen d’émancipation dont il est devenu la figure de proue.
  • L'humour avec des pincettes

    Par | 38 commentaires | 6 recommandés
    Cela vous est probablement déjà arrivé, et pas seulement dans des forums de discussion : vous voulez détendre l’atmosphère et vos propos ironiques sont pris au premier degré, produisant l’effet contraire à celui recherché.
  • politiquement correct ou pas ?

    Par | 34 commentaires | 4 recommandés
    Une lame de fond secouerait la société ravagée par le discrédit des politiciens et de tout ce qui ressemblerait de près ou de loin à une antienne des « élites parisiennes ». La langue de bois ne date certes pas d’hier, mais une lassitude s’empare de tout observateur soumis au gavage médiatique officiel qui devient la proie des agitateurs de miroirs aux alouettes se définissant comme antisystème. 
  • le club est devenu encombrant

    Par | 45 commentaires | 18 recommandés
  • ne participez pas, réagissez !

    Par | 22 commentaires | 10 recommandés
    Ce n’est hélas pas une surprise, mais au débat du ministre de l’intérieur les assistants se doivent de rester assistants passifs d’une messe réglée d’avance par décision mediaparticipative. Le chat parallèle inactif, du moins ici à mille lieues de Paris, et zéro prise en compte de l’assistance (questions du chat ou synthèse de réactions) comme cela est pourtant pratique courante ailleurs, aucun dispositif prévu donc pour un retour sur le plateau.
  • le monde en noir et blanc

    Par | 24 commentaires | 9 recommandés
    Il est humain de voir la poutre dans l’œil du voisin et de s’affranchir de tout soupçon de manichéisme, notre narcissisme nous dotant naturellement d’un jugement précis, nuancé et rigoureux. Les préjugés et autres lieux communs sont le propre de la plèbe et des trolls et ne font en aucun cas partie de notre horizon serein.
  • Père Solalinde : souffrances inchangées pour les migrants centraméricains

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Le sort des migrants d’Amérique centrale en route vers l’Eldorado étasunien n’est pas plus enviable que celui des Africains remontant vers l’Europe. Le père Solalinde est le porte-parole des victimes de la Bestia, ce chemin de fer de l’horreur qui traverse le Mexique : 
  • Prêt à porter, impasse sur l’esclavage.

    Par | 4 commentaires | 4 recommandés
            Oui bien sûr, c’est du masochisme que de regarder le JT de David Pujadas, mais il n’y a pas d’autres options vu que « la chaîne francophone » (TV5 monde) lui offre l’exclusivité. Cela permet tout de même de s’informer sur le buzz officiel afin de savoir où souffle le vent. Donc après les exercices imposés sur la cérémonie Mandela avec  l’incontournable « événement » du bavardage d’Obama avec la première danoise, l’ « enquête sur la déferlante de la mode pas cher » titré « le prêt à porter : comment font les géants ? » rien de moins qu’en ouverture de journal avant même les opérations en Centrafrique.
  • réinventer la démocratie

    Par | 47 commentaires | 5 recommandés
    Nous sommes bien d’accord: le système actuel qui donne carte blanche aux élus pour mener une politique contredisant leurs promesses et les installe pour une durée déterminée tous privilèges compris à leur poste est devenu obsolète : une révision de nos institutions est nécessaire.
  • on ne peut pas accueillir toute la misère du monde

    Par | 18 commentaires | 6 recommandés
    Au-delà de la polémique stérile concernant le rétropédalage de M Rocard qui aurait réussi à faire passer le fameux « mais la France doit savoir en prendre sa part » comme étant la suite de sa phrase  à postériori, la place qu’elle a pris dans l’imaginaire français mérite qu’on la médite à la lueur des données actuelles.