Blog suivi par 267 abonnés

Des livres et des gens

  • Tieri Briet, de l'enfant aux roms, un homme du voyage

    Par | 16 commentaires | 16 recommandés
    La première fois que j’ai lu Tieri Briet, c’était un soir d’été, sur Facebook. Un homme en quelques lignes disait qu’il accompagnait sa fille anorexique à l’hôpital, dans le Sud. Je ne le savais pas, et lui non plus sans doute, mais c’était le début d’un livre.
  • Duras n’a pas cent ans, Dominique Sigaud l’a rencontrée

    Par | 1 recommandé
  • Hannah Assouline prend la main des écrivains

    Par | 10 commentaires | 10 recommandés
    Marie Ndiaye © Hannah Assouline Marie Ndiaye © Hannah Assouline
    Lévi-Strauss, Modiano, Michon, Marie Ndiaye, Annie Ernaux, Echenoz ou Rolin (Jean, et Olivier), Baudrillard : c’est dans une usine du Jura, par un matin froid, que ça a commencé, il y a vingt ans.
  • Emmanuelle Richard, La légèreté (empêchée)

    Par | 23 commentaires | 14 recommandés
     © DR © DR
    Un été adolescent sur l’île de Ré. De cela Emmanuelle Richard fait un livre, un vrai, sur la tension de l’attente, le désir, et pose un regard acéré sur ce  péché capital qui guette les modestes confrontés aux nantis : l’envie.
  • Santiago H. Amigorena, profession : ex ?

    Par | 53 commentaires | 27 recommandés
     © DR © DR
    A l’évidence, la section littéraire de Mediapart est d’une incompétence crasse en matière d’investigation. Par contre, on lit. Et c’est parfois réjouissant, quand un écrivain, un vrai, se retrouve propulsé people.
  • Bruno Sulak « ce n’était pas comme je croyais, ce n’était pas un jeu »

    Par | 2 commentaires | 10 recommandés
    Qui se souvient de Bruno Sulak, titrait un blog en 2009 : je peux vous le dire, pas mal de monde. Et depuis cet automne, encore bien plus.  Tiens, de quoi parler justice ou police, au passage, sait-on jamais. Et humanité.Et atypiques.
  • Albertine réapparue

    Par | 6 commentaires | 10 recommandés
    Relire un livre aimé autrefois, c’est à haut risque. Comme ces amours passés qui finalement n’étaient pas votre type, un chagrin à retardement, et peut-être le regret d’une innocence de lecture. Alors, L’Astragale, d’Albertine Sarrazin, je n’avais jamais relu. Patti Smith, elle, a fini par le faire.
  • 14 juillet sans grâce, et Noël en prison!

    Par | 24 commentaires | 24 recommandés
     © DR © DR
    Dans les années 80-90, si l’annonce de la grâce collective annuelle traînait un peu, on retrouvait illico les détenus sur les toits. Aujourd’hui, c’est le silence : bien pire. Revendiquer est déjà exercer une forme de citoyenneté. Etienne Noël, une de ces rares personnes qui jamais ne sont tout à fait ressorties de prison une fois les portiques franchis, est un cinglé : il se bat depuis des années pour le respect de la personne détenue. Une épine dans le pied de l'Etat qui commence à faire école.
  • Bienvenue à la ferme, Delphine Batho!

    Par | 70 commentaires | 40 recommandés
    Ce matin, j’ai traversé le bois et comme il était vraiment tôt, un chevreuil s’est figé au milieu de l’allée, en route pour l’étang où toute une équipe de canards sauvages folâtrait. Gâtine, pays de rien, d’eau, de haies, de pâtures et cultures, d’ombrages, en lacis et ciels d’ouest. En partie condamné, si l’autoroute potentielle,  qui vient d’être mise à l’étude par le gouvernement, se construit. Cette partie, j’y habite. Détail amusant : la circonscription électorale la plus touchée par ce projet calamiteux est celle… de Delphine Batho. Décidément, on la gâte.
  • Des amies

    Par | 30 commentaires | 31 recommandés
     © DR © DR
    D’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours aimé Marina Vlady : quelque chose, entre l’étonnante symétrie, l’épure de son visage, et l’emportement de ses engagements, de ses passions. En 100 pages, elle dit l’amitié avec une femme, grandiose et humiliée, Catherine Binet, qui fut, aussi,  la compagne de George Perec.