Blog suivi par 267 abonnés

Des livres et des gens

  • Philippe Motta, Les Yeux: un regard singulier

    Par | 12 commentaires | 18 recommandés
    Dans un commentaire, sous un article consacré à l’une de nos stars littéraires, Philippe Motta, écrivain, abonné de Mediapart, posait la question : comment faire connaître son livre ? Le faire lire, déjà ? Il fut rabroué, pas d’auto-promo, ici, enfin ! Mais son livre, Les Yeux, est très beau...
  • Borgen, la démocratie pour les nuls?

    Par | 32 commentaires | 22 recommandés
    C’est quand je me suis retrouvée dans l’ascenseur avec le dvd Borgen saison 2, que je me suis posé la question : qu’est-ce qui pouvait bien me passionner à ce point dans la nomination d’un commissaire européen danois de fiction, alors que j’avais lâché depuis une semaine le feuilleton UMP ?
  • Sauvons la famille hétéro؟

    Par | 81 commentaires | 38 recommandés
     © dr © dr
    Les 200 000 manifestants anti mariage gay, protestant contre un projet de loi « prêt à abattre notre modèle familial » ont-ils raison ? Au nom de la littérature, oui, mille fois oui ! Menacer la famille hétéro, c’est assassiner le roman.
  • Petite table, sois mise!

    Par | 67 commentaires | 13 recommandés
     © dr © dr
    « La première fois que je vis mon père vêtu en fille, j’avais sept ans. » Petite table sois mise ! ne porte pas seulement le titre d’un conte de Grimm : ces 60 insolentes, délicieuses et inquiétantes pages sont elles-mêmes un conte. Qui explore allègrement les mystères du sexe et de la transgression.
  • Coupables, Von Schirach et Von Schirach

    Par | 9 commentaires | 15 recommandés
    Je ne savais rien de lui. Sauf qu’il était avocat pénaliste – en Allemagne, aujourd’hui – qu’il était l’auteur de Crimes, puis Coupables, vendait à un million d’exemplaires. Puis j’ai su qu’il était le petit-fils du dirigeant des Jeunesses hitlériennes, Baldur Von Schirach. Puis je l’ai lu…
  • On est prié d'évacuer TRES rapidement

    Par | 13 commentaires | 11 recommandés
     © dr © dr
    Dans la rivière , paresseuse ici, boucles molles, iris d’eau , passent de très lents canards. Près de la rivière, un rectangle peint en bleu vif, avec chaises de surveillance en métal peint, la piscine. Près de la piscine, un camping ombragé de tilleuls et entouré de clôtures métalliques, type maille en diagonale. Et 35° à 10h du matin, bien sûr.
  • Monique Rivet, une si jeune octogénaire

    Par | 4 commentaires | 8 recommandés
    rue Darras vue du Glacis © DR rue Darras vue du Glacis © DR
    Ce que l’on remarque d’abord, au fond du café , c’est ce regard, bleu et ferme, qui rappelle celui d’Ella Maillart, fille de la montagne, elle aussi, autre versant des Alpes. Mais ce n’est pas en aventurière que Monique Rivet, 25 ans, a débarqué un jour de 1956 à Sidi bel Abbès. Encore que.
  • Le prix le plus bizarre de l'année

    Par | 25 commentaires | 16 recommandés
    Je suivais cet éditeur réputé dans un long couloir crème lorsqu’une jeune femme du type efficace mais sensible, chignon et mèches échappées, l’a arrêté, un tapuscrit serré contre la poitrine. « Il faut que je donne une réponse », a-elle dit. J’ai entrevu un titre, un nom. Puis : « c’est vécu, l’histoire du viol. ». « Oui, oui, a dit l’éditeur, mais c’est vieux ».
  • Annemarie Schwarzenbach, l'insoutenable liberté

    Par | 24 commentaires | 15 recommandés
     © DR © DR
    C’est à contre-courant, comme elle. C’est rafraîchissant, comme son livre. C’est une élégante affirmation de liberté. C’est déjà traversé par l’inquiétude. Annemarie, d’une seule traite.
  • La deuxième personne, ou le rire décapant de Sayed Kashua, arabe israélien

    Par | 11 commentaires | 9 recommandés
    L’avocat a un problème de place. Sa gamine ne peut dormir qu’avec sa mère,  il migre d’un lit à l’autre. Est-ce bien de se retrouver chaque soir à lire La sonate à Kreutzer sous une couette Winnie l’Ourson éclairée par une veilleuse rose ? Réponse variable.