Blog suivi par 90 abonnés

Pedopsy : nos futurs, le blog de Dr BB

Pédopsychiatre en CMPP
MONTREUIL
  • Autisme et stand-up (6) : les enjeux socio-politiques du surdiagnostic

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    plateforme
    Abordons désormais les conséquences sociales et politiques du surdiagnostic. En effet, ce phénomène épidémiologique a des répercussions très concrètes sur le plan de l’organisation des dispositifs thérapeutiques : désinstitutionnalisation, privatisation et plateformisation en marche !
  • Covid long ou comment s’institue le mal-être collectif

    Par | 24 commentaires | 29 recommandés
    mal
    La persistance de symptômes après un épisode de Sars-Cov2 apparait comme un phénomène mal compris, très hétérogène et aspécifique. Or, il est troublant de constater la rapidité avec laquelle ce « Covid long » a pu être institué, tant par des mouvements associatifs que par les instances politiques. Dès lors, cette situation apparait révélatrice de certains enjeux contemporains autour du diagnostic.
  • Passport PN : un protocole innovant et inclusif pour les pervers narcissiques

    Par | 2 commentaires | 6 recommandés
    img-0573
    Enfin un programme expérimental innovant à destination des pervers narcissiques - jusque là injustement négligés dans les protocoles d’optimisation cérébrologique ! Grâce à la convergence de la génétique, des neurosciences, du numérique et du management, notre rêve peut maintenant se réaliser….
  • Autisme et stand-up (5) : le néolibéralisme est-il impliqué dans le surdiagnostic ?

    Par | 3 commentaires | 4 recommandés
    ne-olibe-ralisme
    Visiblement, il y aurait une dimension très subversive et romanesque à suggérer la participation d’enjeux socio-politiques dans un phénomène épidémiologique incontestable : l’explosion des diagnostics d’autisme. Alors, esbroufe ou hypothèses nécessaires ?
  • Autisme et stand-up (4) : un problème de diagnostic ?

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    diagnostic-dautisme-1-1024x768
    Contrairement à ce qu'affirment les associations militantes et certains représentants politiques, les troubles du spectre autistiques ont connu une vertigineuse extension de leur prévalence depuis plusieurs décennies. Au-delà des discours idéologiques, il convient donc d'appréhender concrètement ce phénomène, de pointer la réalité d'un surdiagnostic et d'en délimiter certaines raisons.
  • Autisme et Stand-Up (3) : lutter contre l’hégémonie médiatique ?

    Par | 4 recommandés
    autisme-1
    Dans le domaine de l'autisme, nous assistons à une véritable hégémonie médiatique en termes de représentation, de revendications, et d'affirmations idéologiques. Or, on peut aussi constater une convergence troublante avec des orientations politiques cherchant à démanteler le soin institutionnel en faveur de prestataires privatisés. Au-delà des controverses, quels conflits d'intérêt ?
  • Autisme et stand-up (2) : de quel spectre parle-t-on ?

    Par | 4 recommandés
    cerveau-autiste
    Les enjeux en termes de politique et de prise en charge des autistes dépendent d’une définition plus ou moins consciente de ce qu’est "le spectre autistique". Or, une véritable hégémonie culturelle semble actuellement émerger en termes de représentation : les "neurodivergents" constitueraient une minorité opprimée, qu’il faudrait absolument libérer en démantelant le soin institutionnel
  • Autisme et stand-up (1) : de l’usage contemporain du diagnostic

    Par | 3 recommandés
    hanna-gadsby
    Qu’est-ce qui peut amener certaines personnes à vouloir revendiquer médiatiquement leur appartenance à telle ou telle catégorie diagnostique ? Comment comprendre les enjeux tant personnels et identitaires que communautaires et collectifs par rapport à ce maniement social du diagnostic ? Mais au fond, de quoi parle-t-on au juste lorsque l’on évoque un trouble ou une catégorisation nosographique ?
  • Transidentité, Autisme de haut niveau…Vers un nouveau paradigme médical ?

    Par | 2 commentaires | 5 recommandés
    pilules
    De plus en plus, la médecine se trouve sommée de valider des catégorisations diagnostiques établies a priori, du fait notamment d’enjeux communautaires. Sous couvert de progressisme, l’institution médicale tend alors à figer les parcours identificatoires, à normaliser, tout en désavouant les principes mêmes du soin. Comment, face à ces injonctions, préserver la créativité et l’expérimentation ?
  • Se souvenir de Georges Politzer (3) : pour une psychologie du drame humain

    Par | 2 recommandés
    le-cri
    Au-delà de sa « Critique des fondements de la psychologie », Georges Politzer nous a laissé quelques esquisses concernant son projet d’une approche psychologique concrète du drame humain. Quels sont les principes de cette analyse dramatique ? Peut-on encore s’en inspirer dans notre pratique clinique contemporaine ?