Son blog
362 abonnés Le blog de ELISE THIEBAUT
Ses éditions
1 / 4
Voir tous
  • Tonton, pourquoi tu tousses plus?

    Par
    Ma tatie Ginette et mon tonton Dédé auraient dû entrer en EHPAD à la fin du mois de mars. Lui 89 ans, elle 91, leur couple a survécu à tout : la Deuxième Guerre mondiale, la tuberculose, la construction de la centrale nucléaire de Tricastin, les pesticides et les inondations… Mais un tout petit virus en forme de couronne est venu perturber leur printemps.
  • A perte de vue - Guide pratique de l'apocalypse 4/10

    Par
    img-0679
    Un jour, j’ai été aveugle. Ça m’est tombé dessus comme ça, au réveil, et j’ai décidé de rester au lit un moment en attendant que ma vue revienne. Comme elle ne revenait pas, je me suis levé. J’ai trébuché sur la table de nuit, juste au niveau du petit doigt de pied, et, en criant, j’ai pensé : voilà une journée qui commence mal.
  • J'élève mon mutant - Guide pratique de l'apocalypse 3/10

    Par
    Lorsqu’elle vit le jour, le 30 mars 1962, Victoria avait déjà sept vies antérieures. C’est énorme, car la plupart des gens n’ont que deux ou trois vies antérieures, parfois même aucune. Cette pénurie de vies antérieures s’explique, évidemment. Elle prouve même la réalité du déluge et de quelques catastrophes naturelles qui firent repartir tout le monde à zéro.
  • L'amour de A à Z - Guide pratique de l'apocalypse 2/10

    Par
    Voici l'épisode 2 de ma mini saga apocalyptique. Je parle d'amour qui rime avec toujours. De piscine. De cette apocalypse intime qui s'appelle vieillir. C'est drôle et triste mais ça fait pas peur. Ah, oui, je parle aussi de Trotsky et de Maupassant, et de leurs liens cachés. Car nos coeurs comme nos règles sont rouges.
  • Accordez-moi cette bombe - Guide pratique de l'apocalypse 1/10

    Par
    Marseille, rue des Bons-Enfants, mars 2019. Là où habitait ma grand-mère © ET Marseille, rue des Bons-Enfants, mars 2019. Là où habitait ma grand-mère © ET
    Il y a vingt ans, j'ai publié un recueil de nouvelles intitulé « Le Guide pratique de l'apocalypse ». Au lieu de vous raconter mon mortel confinement, je préfère partager quelques-unes de ces histoires qui forment un roman élastique et parfois drôle d'auto-science-fiction. Épisode 1 : « Accordez-moi cette bombe ».
Voir tous