Blog suivi par 33 abonnés

Le blog de Frédéric PIC

  • jeu de LEGO ou jeu de l'ego ?

    Par | 1 recommandé
    les destructeurs d'une union possible, cohérente et féconde ont enterré tout espoir d'agir utilement au sein de l'Union européenne . Les déshérités et la planète attendront leur bon vouloir. Mais ces destructeurs en seront comptables devant l'histoire
  • avec ou sans vaseline ?

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Un Grand Débat organisé par et pour le gouvernement, phagocyté médiatiquement par le président, analysé dans l'opacité la plus complète, et des centaines de milliers de proposition dont une seule ressort par magie du chapeau d'E.PHILIPPE, favorable par un miraculeux hasard au gouvernement, les autres ayant probablement été englouties dans le triangle des Bermudes ? Plus c'est gros, plus ça passe ?
  • le panachage, voilà qui aurait du panache !

    Par
    les candidats en position éligible pour les scrutins de liste nous sont aujourd'hui imposés par les appareils, rejetant dans l'anonymat et le rôle subalterne de distributeurs de tracts les militants chargés de favoriser leur accession au pouvoir. Le retour au panachage permettrait de redonner à l'électeur, au delà du programme, le choix des personnalités le mieux à même de le porter
  • le panachage, voilà qui aurait du panache !

    Par
    les candidats en position éligible pour les scrutins de liste nous sont aujourd'hui imposés par les appareils, rejetant dans l'anonymat et le rôle subalterne de distributeurs de tracts les militants chargés de favoriser leur accession au pouvoir. Le retour au panachage permettrait de redonner à l'électeur, au delà du programme, le choix des personnalités le mieux à même de le porter
  • Monsieur le Président, je vous fais une lettre que vous lirez, peut-être ...

    Par | 5 recommandés
    Non seulement nous ne déserterons pas, mais nous combattrons sans relâche ce président à la surdité proclamée, à l'autoritarisme monomaniaque et revendiqué, au mépris glaçant sans cesse réaffirmé. Car nous ne saurions accepter sans résister la violence du gâchis qu'il prétend imposer à une France si riche de possibles
  • LES OURS SE SUIVENT ET NE SE RESSEMBLENT PAS

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    ce vendredi est à retenir, qui a vu notre Président lors d'un entretien avec les maires d'Occitanie résoudre en deux phrases d'une fulgurante intuition le problème des ours pyrénéens dévoreurs de brebis, suggérant de prélever les plus agressifs (le temps d'une psychothérapie sans doute) et d'en transporter de là où il y en a trop vers là où il y en a moins (avec obligation SVP de ne plus bouger)
  • Ô joie ! LE MACRON nouveau est arrivé, qui va légiférer sous la dictée des citoyens !

    Par | 2 commentaires | 6 recommandés
    On est priés d'y croire. Subitement touché par la grâce, saisi d'une fièvre démocratique irrépressible, d'une soif d'écoute inextinguible et d'un désir brûlant de dialogue et d'empathie, E.MACRON jette aux orties ses certitudes et nous demande notre avis. Et promet de les suivre. Sauf sur quelques petits riens auxquels lui - si sensible - reste émotionnellement attaché. Défense de rire !
  • On vous écrira …

    Par | 2 commentaires | 4 recommandés
    Chacun connait la formule qui suit une demande à laquelle on ne compte donner aucune suite : « laissez donc vos coordonnées, on vous écrira » C'est ce qu'a dit le président lors de son allocution à propos du « grand débat national » : « je vous écrirai dans quelques jours »...Les « porte-parole des foules haineuses ne représentant en rien le peuple » apprécieront.
  • Et si finalement la démission d'E.MACRON était la solution la plus raisonnable ?

    Par | 5 commentaires | 1 recommandé
    J'avoue que j'observais avec une certaine méfiance le premiers pas des GJ. Un soutien du RN et de Wauquiez, un rien de populisme, du coup la petite musique de Pierre VASSILIU « Qu'est-ce qu'il fait, qu'est- ce qu'il a, qui c'est celui là ? »me trottait en boucle dans la tête. Et les premiers « MACRON-DEMISSION ! » apparemment extravagants n'étaient pas faits pour éteindre cette méfiance. Et puis …
  • Et si finalement la démission d'E.MACRON était la solution la plus raisonnable ?

    Par | 1 recommandé
    J'avoue que j'observais avec une certaine méfiance le premiers pas des GJ. Un soutien du RN et de Wauquiez, un rien de populisme, du coup la petite musique de Pierre VASSILIU « Qu'est-ce qu'il fait, qu'est- ce qu'il a, qui c'est celui là ? »me trottait en boucle dans la tête. Et les premiers « MACRON-DEMISSION ! » apparemment extravagants n'étaient pas faits pour éteindre cette méfiance. Et puis …