Jean-Pierre VERAN

formateur, expert associé France Education International (CIEP), membre professionnel laboratoire BONHEURS, CY Cergy Paris Université

France

Sa biographie
- ancien élève de l'ENS Saint Cloud - enseignement des lettres- directeur de collection (CNDP)- responsable pédagogique d'université d'été- formateur dans les domaines de la documentation, de la vie scolaire et de l'encadrement éducatif - membre de comités de rédaction de la Revue internationale d'éducation de Sèvres, France Education International (CIEP) - expert de coopération éducative auprès de France Education International (CIEP) - membre professionnel du laboratoire BONHEURS, CY Cergy Paris Université - co-auteur et contributeur d'ouvrages traitant de ces domaines : * Le CPE, de la vie scolaire à la politique éducative, Berger-Levrault , 2009 ; édition nouvelle en 2012 et 2016 ; * Les personnels de direction (livre bleu), SCEREN, 2010 * De l'emploi du temps aux emplois des temps, vers une approche globale du temps scolaire, Berger-Levrault, 2011;  * Les professeurs documentalistes (livre bleu), SCEREN, 2011 * Le guide TICE pour le professeur-documentaliste, enjeux numériques, SCEREN, 2012 ; * Conseils et commissions dans les établissements publics locaux d'enseignement, Berger-Levrault, 2018 - Spécialités : *documentation, politique documentaire, éducation aux médias et à l'information * gouvernance des organisations éducatives- * politique éducative, vie scolaire.
Son blog
198 abonnés Le blog de Jean-Pierre VERAN
Ses éditions
Voir tous
  • L’ éloquence au Collège ou la règle du jeu des savoirs scolaires.

    Par
    Enseigner l’éloquence : il ne manquait qu’un tuyau supplémentaire au buffet d’orgue des enseignements au collège, diront les esprits moqueurs. Le rapport consacré par l’inspection générale à cet enseignement est révélateur de la règle du jeu des savoirs scolaires dans l’Ecole française.
  • Langue éducative officielle: entre mots-clés et mots tabous, des choix politiques

    Par
    Pourquoi dans les propos officiels sur l’éducation, certains mots reviennent-ils fréquemment, quand d’autres en sont soigneusement exclus ? N’y aurait-il pas dans ces choix l’expression d’une vision politique de l’École visant à ce qu’au fond, échappent à la remise en question certaines croyances solidement établies ?
  • Les Républicains et l’Ecole: des priorités révélatrices

    Par
    Les « propositions pour l’Ecole et les jeunes » adoptées ce mois-ci par Les Républicains sont l’affirmation d’une orientation éducative propice au rapprochement avec d’autres forces politiques dans la perspective présidentielle de 2022. Souhaitons que le débat national sur l’Ecole sorte résolument de ces profondes ornières.
  • Education aux médias et à l’information: «une matière à part entière»?

    Par
    Demander que l’éducation aux médias et à l’information devienne « une matière à part entière », c’est poser de fait une question jusqu’ici taboue dans l’éducation nationale française : celle de ce qui est réellement enseigné aux élèves et de ce qu’ils ont vraiment acquis au terme de leurs années de formation scolaire.
  • Pénalisation des fautes à l’écrit et élitisme

    Par
    Est-ce faire progresser l’inclusion à l’université que de ne plus sanctionner orthographe et ponctuation dans les travaux écrits des étudiants ? La réflexion d’universités anglaises semble n’avoir fait qu’une partie du chemin. La lutte contre l’élitisme ne saurait se borner à entériner une inégalité culturelle de fait.
Voir tous