Blog suivi par 149 abonnés

Le blog de Jean-Pierre VERAN

À propos du blog
https://static.mediapart.fr/etmagine/default/files/blog/565427fdedca6.JPG
  • Bilan social : des chiffres révélateurs d’une politique ?

    Par | 1 commentaire | 4 recommandés
    Tout se passe comme si l’assouplissement des modalités de recrutement des agents publics, permettant de recruter plus de contractuels que de titulaires, qui est au cœur du projet de loi de transformation de la fonction publique, était déjà en marche à l’éducation nationale depuis huit ans, et en marche accélérée depuis deux ans.
  • Colloque sur les réformes éducatives : moins de clichés, plus de complexité ?

    Par | 1 recommandé
    Lors du colloque international de Sèvres sur les réformes en éducation et leur succès, des contributions ont apporté des enseignements précieux sur les prétendus bienfaits de la concurrence entre public et privé, la prétendue incompatibilité entre autonomie des lycéens et réussite académique, et la prétendue efficacité de la réforme imposée par le haut à tous de manière uniforme.
  • Circulaire(s) de rentrée : l’éducation à la découpe ou façon puzzle ?

    Par | 1 recommandé
    Les circulaires de rentrée, publiées au début du printemps, avaient pour objectif de présenter une vision du cap fixé à l’enseignement scolaire pour l’année scolaire à venir. Cette année, c’est fin mai qu’a commencé la publication par tranches de la circulaire de rentrée : s’agirait-il d’éviter « la mise en débat du schéma d’ensemble » ?
  • Accès à la cantine pour tous : réalisé ailleurs, affiché seulement ici ?

    Par | 1 recommandé
    Depuis 1948, la Finlande dispose d’un programme universel de repas gratuits pour tous les élèves auquel elle consacre 8% de son budget d’éducation. En France, la mesure de tarification sociale avec un barème plancher d’1€, annoncée en 2018, a toute les chances de n’être qu’une opération de communication, vu le budget programmé pour 2019 et la fin du quinquennat.
  • Vote du 27 mai et valeurs : des questions pour l’éducation, aussi ?

    Par | 1 recommandé
    Le sondage réalisé le 27 mai sur les déterminants du vote des français ne serait-il pas une incitation à évaluer la manière dont l’école accomplit la mission qui lui est fixée, selon le Code de l’éducation : « Outre la transmission des connaissances, la Nation fixe comme mission première à l'école de faire partager aux élèves les valeurs de la République » ?
  • Réussite des élèves : l’inspection fait-elle une différence ?

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Contrairement à bien des idées reçues, la récente étude de l’impact des inspections en mathématiques et en français sur les résultats des élèves, publiée en avril par Simon Briole et Eric Maurin, fait apparaître un impact positif durable des visites d’évaluation sur les résultats et les parcours de formation des élèves en France.
  • L’école au Sénat : de quoi laïcité et guerre à l’absentéisme sont-elles le nom ?

    Par | 3 recommandés
    On a souligné la suppression par le Sénat, dans le projet de loi pour une école de la confiance, des établissements publics des savoirs fondamentaux. On a moins commenté d’autres décisions qui renforcent la machine à séparer et trier au sein de l’école française.
  • « Ecole de la confiance » : entre slogan et réalité, quel écart ?

    Par | 2 recommandés
    La confiance est au cœur de la communication ministérielle sur l’école. Mais qu’en est-il vraiment dans l’école réelle ? La baromètre des métiers de l'éducation de l'UNSA sonne comme une alerte.
  • Laïcité de l’Etat : quels éclairages québécois en 2019 ?

    Par | 1 recommandé
    Le débat québécois actuel sur la laïcité de l’Etat permettrait-il d’éclairer le débat français sur cette question politique majeure et sa mise en œuvre dans l’éducation ? Il illustre à la fois une communauté de questionnement et des écarts dans les réponses apportées.
  • Travail illégal des élèves : une question taboue ?

    Par | 11 commentaires | 19 recommandés
    Le « scandale des ados livreurs » n’éclaire-t-il pas crûment un angle mort de notre politique éducative : l’absentéisme pour raison économique, facteur puissant de décrochage et d’échec scolaire pesant sur les élèves des milieux populaires ?