Blog suivi par 214 abonnés

Le blog de Liliane Baie

  • Crise de régime... de bananes...

    Par | 20 commentaires | 17 recommandés
    Crise de régime... de bananes ! De peaux de bananes, plus exactement. Depuis le temps qu'on l'espérait, l'accident qui allait faire trébucher notre Jupiter national, on n'osait pas espérer que lui-même serait l'instrument de son propre vol plané avant chute finale (« C'est la chuuuteee finaaaleee ! »).
  • L'horreur qui vient, ou comment s'en débarrasser

    Par | 15 commentaires | 21 recommandés
    L'horreur s'annonce, elle est à nos portes, elle est là. Dans nos entreprises, nos foyers. Dans nos cœurs. L'ultralibéralisme triomphant s'infiltre dans nos vies mais, aussi, dans nos pensées. Par nos votes, par notre passivité et, parfois, avec notre assentiment, nous laissons gagner l'oligarchie obscène qui a juré la mort de la démocratie sociale. La fin de notre démocratie.
  • Guillaume m'écrit

    Par | 2 commentaires | 11 recommandés
    La SNCF est mon amie. Les cheminots aussi. Et le service public en général, c'est ce qui, pour moi, reste encore de la démocratie sociale dont je me rends compte que je l'aimais tant maintenant que nous sommes en train de la perdre.
  • La fin de l'innocence du Président Macron

    Par | 28 commentaires | 23 recommandés
    Avant, il se voyait Président. Maintenant, il se regarde présider. Et les médias lui tendent gentiment des miroirs renvoyant une image dont les reflets nous aveuglent...
  • Nous aussi, on paie les croquettes !

    Par | 24 commentaires | 18 recommandés
    Ils sont trois, et fort gourmands. Ils ont des moustaches et les oreilles pointues, et agrémentent mon quotidien de leur sagesse et de leur félinité. Et il mangent tous les jours, et même plusieurs fois par jour... Mais personne, je le jure, personne, ne paie pour moi leurs croquettes.
  • Mon grand-père aussi était cheminot

    Par | 21 commentaires | 47 recommandés
    Cheminot un jour, cheminot toujours ? Ou comment la notion de service public transcende les générations.
  • Marche en avant du macronisme : un pas de trop?

    Par | 27 commentaires | 13 recommandés
    Est-ce d'avoir négligé le fait que les étudiants représentent une force incontrôlable ? D'avoir sous-estimé l'attachement des cheminots à leur vieille entreprise publique ? D'avoir négligé que les salariés privés, d'Air-France ou de Carrefour, pouvaient eux aussi faire grève ?
  • A la grenouille qui se laisse cuire sans réagir

    Par | 5 commentaires | 10 recommandés
    L'eau monte, la torpeur nous envahit. Bientôt, nous serons dans l'impossibilité de bouger. N'y a-t-il vraiment rien à faire avant l'ébullition collective ?
  • Pas elles !

    Par | 3 commentaires | 9 recommandés
    Le temps de la réaction contre le mouvement de libération de la parole est-il venu ? Si on ne peut espérer qu'un tel mouvement ne génère quelques dérapages ou excès, comment analyser les critiques qui commencent à se faire jour ?
  • Les sidérés

    Par | 19 commentaires | 21 recommandés
    Pourquoi suivons-nous collectivement l'incitation à nous émouvoir pour la mort d'un vieux chanteur de rock, et ne nous révoltons-nous pas contre la violence sociale ou les atteintes graves à nos acquis sociaux et aux valeurs de notre République ? Sommes-nous atteints d'une indifférence chronique, ou du syndrome de Mowgli ?