Blog suivi par 514 abonnés

Social en question

Chroniqueur social indépendant
  • 14-18 : fraternisations et, Dieu, que la guerre était belle !

    Par | 4 commentaires | 9 recommandés
    Aujourd'hui, alors même que l'on cherche à valoriser la paix en Europe, on ferait mieux d'honorer la mémoire des soldats qui considéraient qu'ils avaient en face d'eux d'autres hommes, et non pas des monstres. Et plutôt que de glorifier des maréchaux, il serait plus judicieux de démonter la façon éhontée dont la propagande militaire a été menée, y compris longtemps après la guerre.
  • Rapport sur la pauvreté en France

    Par | 5 commentaires | 10 recommandés
    L'Observatoire des inégalités publie un rapport, véritable document de référence sur le sujet : si la pauvreté n'explose pas, il n'empêche que la grande pauvreté perdure et que des mesures concrètes doivent être prises, faute de quoi le pays pourrait aller au devant de graves tensions sociales. Je joins quelques petites chroniques sur le monde tel qu'il va.
  • La Vérité selon «Marianne»

    Par | 98 commentaires | 45 recommandés
    «Marianne» a basculé dans l'escarcelle d'un milliardaire tchèque. Du coup, Natacha Polony, "réac souverainiste", a été appelée à la rescousse comme directrice pour tenter de faire redécoller l'hebdo et conforter sa ligne éditoriale déjà bien engagée contre les "islamo-gauchistes", c'est-à-dire les militants anti-islamophobes et antiracistes, et contre l'immigration, source de tous les maux.
  • Retraites: Jean-Paul Delevoye tiendra-t-il la distance ?

    Par | 8 recommandés
    Le haut-commissaire à la réforme des retraites essaye d'être consensuel, comme il l'a été quand il occupait les fonctions de médiateur de la République. Compte tenu des enjeux, il est peu probable qu'il puisse ménager la chèvre et le chou et se contenter parfois d'être confus. Lors des négociations, le «en même temps» ne fonctionnera pas : je doute que le haut-commissaire tienne la distance.
  • Retraites: équilibre financier jusqu’en 2070!

    Par | 49 commentaires | 108 recommandés
    Depuis des années, les «libéraux» agitent le déficit des retraites. En l’expliquant par le vieillissement de la population, et la diminution du nombre de personnes actives. Et dresse un tableau catastrophiste pour l’avenir. Sauf que le COR, Conseil d’Orientation des Retraites, dans son rapport de juin dernier, conclut à l’équilibre des comptes jusqu’en… 2070.
  • «Shéhérazade»

    Par | 4 commentaires | 11 recommandés
    sans-titre-1
    Ce film de Jean-Bernard Marlin est tourné comme un documentaire, avec des acteurs non professionnels impressionnants de vérité. Histoire d'amour de Zachary et Shéhérazade sur fond de galère, avec Marseille pour décor. Le réalisateur s'explique.
  • «I Feel Good»

    Par | 5 commentaires | 4 recommandés
    Ce film humoristique, écrit et réalisé par Benoît Delépine et Gustave Kervern, les auteurs de Groland, se moque délibérément non pas tellement des riches mais de ceux qui aspirent maladivement à le devenir. Les Compagnons d'Emmaüs sont là en contre-point. Rencontre avec Benoît Delépine.
  • Cédric Herrou versus Éric Zemmour + Charles Consigny…

    Par | 16 commentaires | 26 recommandés
    … ou la France républicaine, de la liberté, de l'égalité et de la fraternité contre une France rance, violente ou emberlificotée, exprimant sa mauvaise conscience et sa mauvaise foi, et qui a pignon sur rue.
  • La pauvreté du Plan

    Par | 31 commentaires | 35 recommandés
    Si certaines des mesures annoncées ce matin par le Président de la République seront appréciées par les associations et les professionnels, il n'en reste pas moins que la Plan pauvreté est l'expression d'une conception bien particulière, néo-libérale, de la pauvreté. Dont cette insistance sur les "inégalités de destin" pour atténuer les inégalités de fait.
  • « Des figues en avril »

    Par | 4 commentaires | 13 recommandés
    Nadir Dendoune rend hommage dans ce film à sa mère, Messaouda, venue de sa Kabylie natale, vivant dans son deux-pièces de l'Ile-Saint-Denis. La parole de cette mère-courage, ses gestes, son humour, sa tristesse font de ce film, tout en tendresse filiale, un document unique sur l'exil. Ce film a été projeté aux Rencontres Cinématographiques de Bejaïa en Algérie, qui se sont terminées hier.