YVES FAUCOUP

Chroniqueur social indépendant

Sa biographie
Franche-Comté : travailleur social de terrain, responsable syndical, directeur de la revue d'informations générales L'Estocade. Midi-Pyrénées : responsable d'équipes éducatives et sociales, puis directeur d'un centre de formations sociales, puis directeur de l'action sociale départementale.
Son blog
483 abonnés Social en question
Voir tous
  • Bruno Le Maire dans le Gers

    Par
    Les ministres étaient en tournée en province hier. Bruno Le Maire avait choisi le Gers. Il a été amené à aborder un certain nombre de questions sociales, ne craignant pas de se servir de la suspicion envers les plus démunis pour justifier une politique de «bonne gestion des finances publiques».
  • Le «travailleur social» anti-immigrés

    Par
    Nicolas Dupont-Aignan sur France Inter ce matin : il dénonce à juste titre la fraude fiscale, les cadeaux faits aux plus riches mais ne peut s'empêcher de glisser les 1,5 milliard pour « l'accueil des clandestins ». Un auditeur, prétendant travailler dans le secteur social, accuse la France d'être trop généreuse pour les immigrés.
  • Les aveux d'un économiste "libéral"

    Par
    Jean-Marc Daniel est l'invité des médias pour tenir le discours ultra-libéral quand Agnès Verdier-Molinié n'est pas disponible. Il militait ce matin, sans vergogne, sur France Inter pour la suppression totale de l'impôt (progressif) sur le revenu, en faveur d'un impôt simplement proportionnel, la CSG.
  • Ni juge, ni soumise

    Par
    Une juge d'instruction mène ses interrogatoires à la manière forte. Les auteurs de Strip Tease l'ont filmée dans ses œuvres. On rit beaucoup, un peu puis pas du tout. Héroïne truculente du palais confrontée à des situations parfois cocasses, souvent sordides, ou justicière dont le comportement n'a rien de "juste" ?
  • Mises sous tutelle : des médias font le buzz

    Par
    France 5 a diffusé récemment un documentaire, "Sous tutelle", qui, à partir de quatre cas, jette un regard critique sur un dispositif qui concerne près d'un million de personnes. Et qui est régulièrement cloué au pilori par des médias cherchant à faire le buzz, sans traiter réellement le fond du problème.