YVES FAUCOUP

Chroniqueur social indépendant

Sa biographie
Franche-Comté : travailleur social de terrain, responsable syndical, directeur de la revue d'informations générales L'Estocade. Midi-Pyrénées : responsable d'équipes éducatives et sociales, puis directeur d'un centre de formations sociales, puis directeur de l'action sociale départementale.
Son blog
514 abonnés Social en question
Voir tous
  • Des thermes qui sentent le soufre

    Par
    Il arrive que les pouvoirs publics soient embarrassés par des établissements qu'ils ont en gestion : alors ils les cèdent à des sociétés privées, leur accordant de nombreuses facilités sinon des ponts d'or. C'est le cas des Thermes de Lectoure dans le Gers, vendus au groupe thermal ValVital, après d'importantes dépenses sur fonds publics.
  • 14-18 : fraternisations et, Dieu, que la guerre était belle !

    Par
    Aujourd'hui, alors même que l'on cherche à valoriser la paix en Europe, on ferait mieux d'honorer la mémoire des soldats qui considéraient qu'ils avaient en face d'eux d'autres hommes, et non pas des monstres. Et plutôt que de glorifier des maréchaux, il serait plus judicieux de démonter la façon éhontée dont la propagande militaire a été menée, y compris longtemps après la guerre.
  • Rapport sur la pauvreté en France

    Par
    L'Observatoire des inégalités publie un rapport, véritable document de référence sur le sujet : si la pauvreté n'explose pas, il n'empêche que la grande pauvreté perdure et que des mesures concrètes doivent être prises, faute de quoi le pays pourrait aller au devant de graves tensions sociales. Je joins quelques petites chroniques sur le monde tel qu'il va.
  • La Vérité selon «Marianne»

    Par
    «Marianne» a basculé dans l'escarcelle d'un milliardaire tchèque. Du coup, Natacha Polony, "réac souverainiste", a été appelée à la rescousse comme directrice pour tenter de faire redécoller l'hebdo et conforter sa ligne éditoriale déjà bien engagée contre les "islamo-gauchistes", c'est-à-dire les militants anti-islamophobes et antiracistes, et contre l'immigration, source de tous les maux.
  • Retraites: Jean-Paul Delevoye tiendra-t-il la distance ?

    Par
    Le haut-commissaire à la réforme des retraites essaye d'être consensuel, comme il l'a été quand il occupait les fonctions de médiateur de la République. Compte tenu des enjeux, il est peu probable qu'il puisse ménager la chèvre et le chou et se contenter parfois d'être confus. Lors des négociations, le «en même temps» ne fonctionnera pas : je doute que le haut-commissaire tienne la distance.