YVES FAUCOUP

Chroniqueur social

Sa biographie
Franche-Comté : travailleur social de terrain, responsable syndical, directeur de la revue d'informations générales L'Estocade. Midi-Pyrénées : responsable d'équipes éducatives et sociales, puis directeur d'un centre de formations sociales, puis directeur de l'action sociale départementale.
Son blog
657 abonnés Social en question
Ses éditions
  • suivie par 319 abonnés Des livres et nous
Voir tous
  • Faim du confinement

    Par
    Plusieurs organismes caritatifs ont noté une forte progression des demandes d’aide alimentaire pendant la période de confinement due au Covid19. Des associations locales confirment le phénomène qui prouve que de nombreuses personnes vivent dans notre pays en permanence sur le fil du rasoir.
  • «Nuestras Madres», la quête d'un père disparu

    Par
    Histoire émouvante d’un fils à la recherche de la vérité sur la mort de son père, massacré par l’armée au Guatemala : ce film sort aujourd’hui en salle avec la réouverture des cinémas. Retour sur deux films diffusés peu avant le confinement : « Lettre à Franco » et « La Fille au bracelet ».
  • La «perruque»: le travail en usine pour soi

    Par
    Une ancienne pratique, peu connue, consiste pour les ouvriers à utiliser les outils et les matériaux de l’usine pour confectionner des pièces pour leur usage personnel. Rencontre avec Robert Kosmann auteur d’un ouvrage sur le sujet, et échange avec Henri Faucoup, qui fut un peu « perruqueur ».
  • Rapport sur les riches en France

    Par
    L’Observatoire des inégalités publie un rapport sur les « premiers de cordée » et sur leur enrichissement continu. Les auteurs prônent la fixation d'un « seuil de richesse » qu’ils situent à deux fois le revenu médian, soit à 3500 euros nets après impôts.
  • La CEDH condamne la France

    Par
    La Cour Européenne des Droits de l’Homme a rendu un jugement condamnant la France pour n’avoir pas protégé la petite Marina, tuée par ses parents en 2009 dans la Sarthe, alors que « nul ne peut être soumis à la torture ni à des peines ou traitements inhumains ».
Voir tous
  • Édition Des livres et nous

    Ce fou d’Érasme

    Par
    « L’Éloge de la folie » d’Érasme de Rotterdam traite avec humour et modernité des travers des hommes. Cette déclamation a été publiée dans une édition magnifique, truffée de gravures de Hans Holbein et de tableaux de peintres de la Renaissance du Nord, Jérôme Bosch, Pieter Bruegel, Lucas Cranach.