YVES FAUCOUP

Chroniqueur social

Sa biographie
Franche-Comté : travailleur social de terrain, responsable syndical, directeur de la revue d'informations générales L'Estocade. Midi-Pyrénées : responsable d'équipes éducatives et sociales, puis directeur d'un centre de formations sociales, puis directeur de l'action sociale départementale.
Son blog
674 abonnés Social en question
Ses éditions
  • suivie par 389 abonnés Des livres et nous
Voir tous
  • La complainte des «libéraux»

    Par
    Philippe Aghion sur France Inter ce matin, Agnès Verdier-Molinié sur France 5 hier soir, les thuriféraires du capitalisme sont de sortie. Sont-ils efficaces ?
  • Viol : crime ou délit ?

    Par
    Encore aujourd’hui, certains médias traitent un peu à la légère la question du viol, prétendant que ce n’est un crime que depuis quarante ans. Par ailleurs, certains à droite et à l’extrême-droite, faisant l’impasse sur le scandale qui entache gravement l’Église catholique, proclament que c'est mai-68 qui aurait encouragé pédophilie et inceste.
  • Lutte victorieuse en faveur d’un hôpital public

    Par
    On connaît la propension du pouvoir dit libéral à porter atteinte au secteur public de la santé. Description d’une lutte syndicale exemplaire qui a su mobiliser largement et obtenir gain de cause dans l’équipement en imagerie médicale d’un hôpital public.
  • Pour une taxe de 240 milliards sur les hauts patrimoines

    Par
    Pour faire face au surcroît de dépenses publiques consécutives à la crise sanitaire et économique, Christian Chavagneux, éditorialiste à Alternatives Économiques propose d’instaurer une taxe exceptionnelle de 5 % sur les hauts patrimoines, ce qui produirait 240 milliards de rentrées fiscales supplémentaires. Soit le coût de la crise.
  • Geoffroy Roux de Bezieux, philosophe

    Par
    Le patron du Medef disait ce matin à la radio qu’un revenu d’assistance c’est pas « philosophique ». Et autres petites chroniques sur l’ « entreprise libérée », sur le Comité des Forges, sur Bayrou qui ne sait pas qu’il est au Plan, sur Darmanin ancien d’Action Française…
Voir tous
  • Édition Des livres et nous

    Ce fou d’Érasme

    Par
    « L’Éloge de la folie » d’Érasme de Rotterdam traite avec humour et modernité des travers des hommes. Cette déclamation a été publiée dans une édition magnifique, truffée de gravures de Hans Holbein et de tableaux de peintres de la Renaissance du Nord, Jérôme Bosch, Pieter Bruegel, Lucas Cranach.