Blog suivi par 45 abonnés

Le blog de Gilles Rotillon

Economiste, professeur émérite à Paris-Nanterre
  • Misère de l'information

    Par | 15 commentaires | 58 recommandés
    Comment des « journalistes », qu'ils soient connus ou pas, ne font que servir de caisse de résonance à la propagande gouvernementale.
  • Demandez le programme

    Par | 2 commentaires | 6 recommandés
    Un candidat sans programme n'est pas sérieux et un programme qui n'a aucune chance d'être appliqué ne l'est guère plus. Ne demandons-nous pas trop aux programmes ? Entre sérieux nécessaire et obstacle à l'union, que penser des programmes ?
  • Poutine et le changement climatique

    Par | 5 commentaires | 8 recommandés
    L'incapacité à arrêter la guerre en Ukraine et la poursuite du changement climatique ont la même cause : une dépendance à l'énergie fossile qui n'a jamais été réduite. La guerre en Ukraine déclenchée par Vladimir Poutine oblige à repenser à nouveaux frais les stratégies énergétiques des pays membres de l’Union européenne. 
  • Mélenchon quand même !

    Par | 16 commentaires | 10 recommandés
    L'appel à un vote Mélenchon suscite des réticences compréhensibles qu'un électeur soucieux de donner un minimum de poids à la gauche, en limitant la nuisance d'un quinquennat macronien de plus, devrait être capable de surmonter
  • Le trou de souris

    Par | 20 commentaires | 28 recommandés
    Si l'on est de gauche et qu'on ne souhaite pas voir Macron réélu, il semble incohérent de ne pas voter Mélenchon, le seul qui ait encore une (petite) chance d'être au second tour.
  • Remettre les derniers de cordée au premier plan

    Par | 5 commentaires | 23 recommandés
    La crise sanitaire est toujours là, mais le « quoi qu'il en coûte » beaucoup moins, surtout pour les derniers de cordée, tous ceux qui étaient jugés si essentiels au premier confinement.
  • Trois plaidoyers peu convaincants pour un dialogue entre économistes et politiques

    Par | 11 commentaires | 24 recommandés
    Des économistes sérieux s'inquiètent de ne pas être écoutés par les politiques. En tentant d'en expliquer les raisons, ils ne font que démontrer leur décalage avec le monde réel, perdus qu'ils sont dans des mondes imaginaires.
  • Une leçon inaugurale qui n'augure rien de bon !

    Par | 37 commentaires | 17 recommandés
    Le 9 décembre, Christian Gollier délivrait sa Leçon inaugurale, « Entre fin du mois et fin du monde : économie de nos responsabilités envers l’humanité ». D'un expert au Collège de France sur un des sujets brûlants d'aujourd'hui on est en droit d'attendre une analyse de fond. Las, nous n'avons eu droit qu'à un plaidoyer maladroit pour le recours au marché corrigé par l'expert.
  • Sur le volet climat du rapport Blanchard-Tirole : Un rapport de plus pour rien

    Par
    Je publie ici ce texte qui est également inclus dans une note des économistes atterrés sur le rapport complet. Face au rouleau compresseur des grands médias qui relaient sans esprit critique les thèses des auteurs du rapport, il n'est sans doute pas inutile d'utiliser les moyens à notre disposition pour faire entendre une autre voix
  • La « science » au secours d'une politique éducative catastrophique

    Par | 86 commentaires | 60 recommandés
    Dans une interview de Sciences et avenir, Stanislas Dehaene s'inquiète, avec raison, des mauvais résultats des élèves français aux tests internationaux d'évaluation. II pense y répondre en optimisant le fonctionnement du cerveau oubliant complètement les déterminants sociaux qui expliquent ce constat inquiétant.