• En Suisse, une éclaircie dans une actualité généralement sombre

    Par heimbergch | 5 commentaires | 4 recommandés
    Le 12 février 2017, deux bonnes nouvelles sont sorties des urnes helvétiques. Le principe d’une naturalisation facilitée pour les jeunes étrangers de troisième génération n’a pas été rejeté, ni par les votants, ni par les cantons. Mais surtout, et c’est une surprise, un projet de réforme de l’imposition des entreprises, synonyme de dumping fiscal, de caisses vides et d’austérité, a été balayé.
  • James Guillaume, la « plume cachée de l’école républicaine »

    Par heimbergch | 2 recommandés
    Dans son "Voyage en terres d’espoir", une pérégrination au cœur du Maitron, le dictionnaire biographique du mouvement ouvrier initié par Jean Maitron, Edwy Plenel a eu la bonne idée d’associer les notices de James Guillaume et de Ferdinand Buisson. Un siècle tout juste après la mort de James Guillaume, ses relations avec Buisson méritent en effet d’être mieux connues.
  • Une haine subliminale

    Par heimbergch | 5 commentaires | 7 recommandés
    Affiche électorale de l'UDC, Genève, 5 novembre 2016 Affiche électorale de l'UDC, Genève, 5 novembre 2016
    Une affiche électorale d’extrême-droite apposée sur un panneau électoral genevois concerne la campagne sur une initiative « Pour sortir du nucléaire » soumise au vote le 27 novembre prochain. Mais elle ne nous parle pas de politique énergétique. Elle appelle surtout à « tirer la prise de l’immigration ».
  • L’abstention de 68 députés du PSOE, pas un détail pour la "desmemoria" espagnole

    Par heimbergch | 1 commentaire | 4 recommandés
    L’abstention de 68 députés du PSOE pour donner carte blanche à Rajoy et au PP n’est pas un détail pour la "desmemoria" dans l’État espagnol. Ces 68 députés ont offert une abstention en forme de blanc-seing à un parti néo-franquiste profondément corrompu et incapable de la moindre mise à distance mémorielle vis-à-vis des crimes franquistes.
  • "Vous dites extrême-droite. Vous savez en tant que journalistes on n'a pas le droit"

    Par heimbergch | 1 commentaire | 4 recommandés
    Ce 4 août 2016 au matin, un journaliste recevait un jeune humoriste local sur la première chaîne de la Radio suisse romande, de service public. Et il a laissé entendre, au fil de la conversation, qu’il n’avait « pas le droit » d’associer à l’« extrême-droite » M. Christophe Blocher et la mal-nommée Union démocratique du Centre (le Parti suisse du Peuple en allemand).
  • Rosette, pour l’histoire et pour mémoire

    Par heimbergch | 4 commentaires | 11 recommandés
    Ouvrage publié en 2016 Ouvrage publié en 2016
    S’il y a des enquêtes dont l’auteur ne ressort pas indemne, il arrive aussi que leurs constats ne laissent pas davantage indemne l’image des sociétés qui les ont rendus possibles. C’est le cas en ce qui concerne Rosette, une toute jeune fille juive réfugiée en Suisse, puis refoulée « pour l’exemple », avant de périr à Auschwitz-Birkenau.
  • La Suisse qui vote et ses écueils

    Par heimbergch | 2 recommandés
    Affiche Non Nein No à l'initiative inhumaine de l'UDC Affiche Non Nein No à l'initiative inhumaine de l'UDC
    Ce 28 février 2016 en Suisse, le soulagement a été très grand et très partagé. Sans doute sous l’effet d’une mobilisation citoyenne inattendue dans l’espace public, une nouvelle initiative populaire de l’extrême-droite gouvernementale (UDC) pour la mise en œuvre automatique, au mépris de tout principe de proportionnalité, d’une précédente initiative sur le renvoi des « criminels étrangers »...
  • À Genève, retour sur sept jours de grève et des temporalités troublées

    Par heimbergch | 7 recommandés
    Genève, Place-de-Neuve. 1er décembre 2015 Genève, Place-de-Neuve. 1er décembre 2015
    Les mois de novembre et décembre 2015 ont été le théâtre d’un mouvement social sans précédent dans le canton de Genève. Il est actuellement suspendu. Mais quoi qu’il en soit, il a clairement révélé l’ampleur du mécontentement parmi celles et ceux qui assurent les prestations de la fonction publique. Et il ne manquera pas de laisser des traces.
  • 2015 horribilis

    Par heimbergch | 1 commentaire | 2 recommandés
    Dans "Soudain, le fascisme", l’historien italien Emilio Gentile évoque les acteurs de la « Marche sur Rome » de 1922, cette prise du pouvoir par le fascisme dont nous savons aujourd’hui, après coup, quelles souffrances et quels drames elle allait engendrer au cœur d’un sombre XXe siècle. Mais son propos pourrait aussi évoquer d’autres catastrophes qui ont marqué cette non moins sombre année 2015.
  • La desmemoria

    Par heimbergch | 1 commentaire | 2 recommandés
    Franco, ce dictateur sanguinaire que l’État espagnol a subi pendant près de 40 ans, est mort il y a juste 40 ans, le 20 novembre 1975. Son décès est tombé un même jour que celui de l’exécution, en 1936, du fondateur de la Phalange espagnole, José Antonio Primo de Rivera, fils du dictateur des années vingt et véritable fasciste. Celui dont le corps gît à côté de celui du Caudillo dans le sordide monument du Valle de los Caídos.