• Quelle surprise ! ?

    Par Jean-François COFFIN | 2 commentaires | 1 recommandé
    En effet... E. Macron a eu bien de la chance et il en a bien profité : un candidat socialiste pendu par son parti politique, un candidat conservateur perdu par son inconscient, un candidat du changement radical qui se retrouve dans la même position que Podemos avec un système politique beaucoup moins ouvert qu'en Espagne.
  • Dramatique

    Par Jean-François COFFIN
    Je n'ai pas trouvé d'autre titre ; j'aurai pu écrire "pathétique", "hystérique" mais aussi "maléfique", "méphitique"... La "belle alliance" des médias qui ont adopté le modèle de l'information continue, de l'information à flux tendue et de certains hommes politiques soucieux de balancer dans le sens de citoyens qu'ils imaginent comme des enfants apeurés...
  • Premier tour

    Par Jean-François COFFIN | 31 commentaires | 7 recommandés
    Le premier tour des élections présidentielles sera un moment important de la vie démocratique française. Quel que soit son issu, ce sera le premier tour dune recomposition politique. Reste à savoir quelle recomposition est la plus susceptible de porter les germes d'une réorientation globale de choix politiques que nous subissons et que nous aspirons à accompagner.
  • L'alternative : pensable mais impossible ?

    Par Jean-François COFFIN
    L'alternative ne semble plus possible. Nous pouvons toujours la penser, l'imaginer mais les différents murs qui nous entourent en limitent l'écho jusqu'à l'étouffer, lui laissant pour seul théâtre, un espace intime, un espace privé lui-même attaqué par un bien curieux conformisme qu ne s'avoue jamais ; chacun conservant par devers soi l'illusion d'être le porte parole d'une pensée originale.
  • De quelle catastrophe parle t-on ?

    Par Jean-François COFFIN | 2 commentaires | 2 recommandés
    Les titres de certains articles évoquent le risque d'accès au pouvoir du front national : pourquoi pareil catastrophisme ? est-il question de rejouer 2002 ? l'accès au pouvoir de Macron est bien plus probable ; ses conséquences dommageables pour la démocratie, pour des raisons qui tiennent à la promesse d'un avenir où la politique serait réduite à se mettre au service de l'économie.
  • UBER : vers une économie de rente ?

    Par Jean-François COFFIN
    C'est peut-être là un paradoxe ou une ironie de l'histoire économique qui semble s'emballer dans un contexte où toutes les solutions semblent être considérées comme bonnes dès-lors qu'elles semblent apporter une solution à la situation de chômage.
  • Allons enfants de la Patrie

    Par Jean-François COFFIN
    On dit que la société française est, après redistribution, une des collectivités les plus égalitaires au monde ou à tout le moins, une des moins inégalitaires. Le coefficient de Gini se situe en bas de la distribution mondiale. Nous ne pouvons que nous en réjouir, sauf que.
  • Soutenir Hamon, malgré tout

    Par Jean-François COFFIN
    L'élection à venir n'est pas une élection de plus, pour rien... c'est une élection qui va agir sur nos existences quelle que soit notre opinion, quel que soit le degré de notre déni de l'influence de la volonté politique sur notre destin...