Jean-François COFFIN

Professionnel du secteur médico-social

LORIOL SUR DROME

Sa biographie
Psychologue après une première insertion professionnelle alimentaire et une dizaine d'année de formation, je suis devenu directeur d'établissement médico-social en 2005. L'évolution des fonctions de direction accompagne celle d'une société et d'un monde du travail qui traque la subjectivité pour l'asservir et la contrôler. Issu d'un milieu où la question du chômage a été mortelle, ayant vécu à deux reprises la brutalité d'une rupture professionnelle subie, je ne peux qu'être sensible à la question du travail.
Son blog
26 abonnés Réagir, c'est mieux que rien
Voir tous
  • Gilet, étoile jaunes

    Par
    Je n'ai pas pu m'empêcher de faire le lien entre le gilet et l'étoile dès-lors qu'il a été question de stigmatiser celles et ceux qui sont porteurs du premier comme l'ont été celles et ceux qui ont été affligées par la seconde. Le symbole, dans les deux cas est devenu synecdoque ; le point godwin est désormais atteint.
  • (la) SNCF

    Par
    Au bout de deux mois, les râleurs s’épuisent, les philosophes se figent.Ils sont impuissants à agir, l’eussent-ils voulu, l’eussent-ils entrepris ; sur les décisions qui les concernent directement comme la limitation "préventive" de la vitesse à 80 kilomètres par heure ou indirectement comme les décisions politiques qui sont à l’origine de la grève à la SNCF.
  • Sic volo, si jubeo, stat pro ratione voluntas

    Par
    "Ainsi je le veux, ainsi je l'ordonne, ma volonté tient lieu de raison". Cette devise de l'absolutisme est citée par Bernard MANIN, dans son "principe du gouvernement représentatif" et résume bien la pensée de notre monarque républicain.
  • Merci à l’université

    Par
    Si l’université n’avait pas consenti à accorder un peu de crédit à ma volonté d’étudier, je n’en serai pas là aujourd’hui même si je peux attester de l’existence d’un plafond de verre qui tient aussi de l’impossible convergence pour ce qui me concerne, entre une culture, certain diront un habitus de transclasse, et un éthos de dominant.
  • Quantité de Violence au Travail

    Par
    Si la violence est bien présente dans notre monde du travail, c'est sous une forme discrète et policée. Le devoir d'obéissance et de loyauté, inconditionnel rend caduque l'exercice même d'une pensée personnelle qui n'a d'autre choix que de se réfugier dans l'intimité ou alimenter une réflexion que les formes nouvelles d'échange contribuent à rendre publique.