Blog suivi par 36 abonnés

Le blog de Jean-François Ballay

Auteur, réalisateur, essayiste
Région parisienne, Saint-Nazaire - France
  • Nos pathologies (idéologie, bureaucratie, surconsommation) ne vaincront pas les virus

    Par | 3 recommandés
    Avec le scandale des masques, tests, respirateurs, médicaments, nous avons sous les yeux les effets tragiques des deux grandes pathologies de nos "élites" à la française : bureaucratie et idéologie. Mais ce ne sont que des symptômes d'une maladie à grande échelle : la surconsommation. Soit nous déciderons de nous soigner de ce mal, soit notre avenir sera gouverné par la police et les virus.
  • Ne laissons pas la tragédie sanitaire servir d'alibi pour installer la dictature

    Par | 2 recommandés
    Sur le dos des personnels de la santé et des secteurs logistiques, l'ombre de la dictature s'installe tranquillement, dans l'urgence de la crise. Le technocrate qui a été mis au pouvoir par la caste des grands argentiers fait peur. On dirait Ubu sur son trône, qui s'agite en hurlant "la science" quand lui et ses acolytes sont entièrement sous l'emprise hallucinogène de leur idéologie.
  • Avec la pénurie de masques, le capitalisme montre au grand jour son vrai visage

    Par
    Voici qu’avec l’irruption soudaine du coronavirus, un nième scandale de la "loi du marché" vient d’apparaître au grand jour : non, le masque de protection ne peut pas être réduit à une marchandise ! Hélas, trop tard. Le scandale devient tragédie. Ce qui n'empêche pas nos "managers de l'entreprise France" de s'affairer déjà à préparer pour l'après crise un "rebond" du capitalisme productiviste.
  • Au-delà du coronavirus, une énorme massue suspendue sur nos têtes : l'autoritarisme

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    Nous sommes entrés dans l'inconnu. On le savait mais rien ne changeait... Si l'on a la chance de sortir de la "crise sanitaire" avant l'été, sans avoir à déplorer des milliers de décès, ce sera déjà bien. Mais un carnage économique s'annonce. Et avec lui, un danger politique majeur: ce qui restait de "démocratie" est un fil ténu au bout duquel est suspendue une énorme massue : l'autoritarisme.
  • Covid-19 : un avertissement "proportionné" que nous envoie notre bonne Terre-mère ?

    Par
    On dirait que notre Terre-mère est en train de nous donner un sérieux avertissement : ce covid-19 qui déferle sur les homo oeconomicus est à la fois très contagieux mais pas trop mortel, comme si la Terre avait décidé que son avertissement soit "proportionné" : "Attention, cette fois-ci je ne suis pas trop méchante, mais la prochaine fois je serai bien plus sévère ! "
  • 54 milliards de dividendes aux actionnaires et rien pour les hôpitaux et la recherche

    Par | 4 recommandés
    En cette journée où les grands laquais du capitalisme débridé nous appellent à l'union nationale, les ténors du CAC 40 vont distribuer 54 milliards d’euros de dividendes à leurs actionnaires. Cette manne va servir à une seule chose : récompenser ceux qui sont directement responsables des catastrophes - de la déforestation à la fonte des glaciers, des incendies géants aux pandémies...
  • De quoi le coronavirus est-il le signe ?

    Par | 1 commentaire | 6 recommandés
    Une étrange ambiance plane sur le monde : la peur a trouvé un nouveau terrain de prédilection, et les oligarchies autoritaires de tous poils sont en train de trouver un nouvel allié invisible. Chaque année, 60 millions de personnes meurent dans le monde... Et voilà qu'un "nouveau virus" qui a fait 4000 morts en trois mois sème la panique totale d'un bout à l'autre de la planète...
  • Changer notre mode de vie, ce n'est pas repeindre en vert le capitalisme fossile !

    Par | 1 recommandé
    Les prophètes du green washing ne veulent pas changer nos modes de vie. Ils veulent juste passer au véhicule électrique ou peindre en vert les mégapoles dévoreuses d'énergie... Il est temps d'arrêter de se mentir : changer nos modes de vie, c'est nous déplacer beaucoup moins ! C'est arrêter le tourisme de complaisance. C'est proscrire la finance globalisée. C'est arrêter d'acheter sur Amazon...
  • Europe : en route vers l'enfer ?

    Par
    L'Europe se déchire entre deux abîmes : d’un côté, un néolibéralisme qui a transformé le continent en un grand marché, d’un autre côté, des néofascistes qui fascinent les peuples avec une main de fer dans un gant de velours. Quand le mot "justice climatique" pourrait être un élan irrésistible, réunissant des centaines de millions de suffrages, il est totalement absent des radars médiatiques !
  • Et si Notre-Dame préférait rester sans toit, à l’image d’une humanité en péril ?

    Par | 1 recommandé
    Ce chef d'oeuvre de pierre et de spiritualité a-t-il vraiment besoin d’un autre toit - je veux dire un Toit Patrimonial, symbole national de "nos meilleurs savoir-faire" et orgueil d'un pays en mal de "Destin" ? A-t-elle besoin de tant d'argent, pour continuer à resplendir au coeur de Paris ? Mise à nu par le feu, n'inspire-t-elle pas la belle image de la charité dont nous avons besoin ?