Blog suivi par 20 abonnés

Ad fratres et sorores

À propos du blog
«Je ne suis pas un tueur, moi, répondit-elle. Je ne résous pas les problèmes en les supprimant.» Daniel Pennac, La petite marchande de prose.
  • maman, maman

    Par | 16 commentaires | 4 recommandés
    christ-et-lynch-1
    deux cahiers d’un retour au pays mortel
  • Vivre bien quand-même

    Par | 2 recommandés
    3jardine
    Je suis hors-circuit. Je fais rien comme personne. Et je suis heureux.
  • Sacré Mediapart (3) !

    Par | 12 commentaires | 5 recommandés
    lancetrevarlin-1
    Cartes postales, maudits photographes, poètes bénis, honte malsaine et honte saine.
  • Sacré Médiapart (2) !

    Par | 26 commentaires | 4 recommandés
    profil-patifr
    Le site du ministère de l’intérieur, sur lequel ce matin j’ai signalé ce commentaire (je veux pas le signaler à la modé, voir pourquoi dans l'article), illustre encore une fois l’incurie républicaine : impossible d’expliquer dans la case idoine qu’il s’agit de Patifr, le 24/5 à 18 h 20. Notez qu'à s't'heure, le 28/5 à 17h 45, la modé n'a toujours pas bougé.
  • Sacré Mediapart !

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    cannelle-et-vale-rie
    Les oiseaux-grisou, les cages flottantes et les éboueurs célestes
  • Les gens providentiels

    Par | 42 commentaires | 3 recommandés
    petite-de-monstration
    Placer la démocratie en réanimation
  • Onfray populaire

    Par | 73 commentaires | 2 recommandés
    onfray
    Une interview de Michel Onfray sur Sud Radio, dans laquelle il parle de la création de Front Populaire (Scousate, pas d'Italiques dans le chapo. Il ne s'agit pas de 1936, mais de 2020) : un site, et une revue (un "mook" ; y a déjà au moins une contribution qui râle à cause de cet anglicisme). Enfin bref, un média.
  • L'or en plomb

    Par | 1 recommandé
    rue-nicolas-flamel
    Les alchimies modernes. Celles de l'or, et celles du plomb.
  • Par les moustaches de Plexxxkszy-Gladz !

    Par | 2 commentaires | 1 recommandé
    statue-et-voiture
    Toto, journaliste de renom, a inventé le fake title. Un témoin ballot a protesté, ajoutant un blasphème éhonté : « moustache en balai de chiottes ». Il a été censuré. Il s’est alors précipité sur son command « f » et pondu illico un billet à clé. Après toutes ces émotions, voici à présent, à tête reposée, tintinologie à l’appui, une analyse du blasphème pileux.
  • Toto, il boit, tu crois ? Ou alors il tire sur le bambou ?

    Par | 21 commentaires | 3 recommandés
    plenelmacron
    La première version a été censurée, comme aux plus beaux jours de la RDA. Culte de la personnalité oblige. J'essaye avec celle-ci. Tel quel, sauf le nom litigieux changé. Comme pour la première, je fais deux belles captures d'écran.