Blog suivi par 200 abonnés

Inspire, ce n’est rien

  • Inaltérable Tchicaya U Tam’si

    Par | 9 commentaires | 12 recommandés
    « Notre premier poète moderne », a dit de lui Boniface Mongo-Mboussa, l’ordonnateur de ses œuvres complètes dans la collection « Continents noirs » de Gallimard. Son œuvre et sa vie parlent pour lui. Un hommage est rendu samedi 1er décembre à la Maison de la poésie de Paris à l’écrivain congolais Tchicaya U Tam’si (1931-1988).
  • Françoise Clédat: «Ne pas oublier la poésie»

    Par | 6 commentaires | 16 recommandés
    Plus qu’aucun autre peut-être, ce livre a tout le temps en soi, dans l’espace où il s’est mû et où il pourrait bien rester, «au fond». Qu’il soit paru en août 2017 ne change rien à l’affaire : «Ils s’avancèrent vers les villes», de Françoise Clédat, pour discret qu’ait été son accueil, n’en finira pas de longer, de toute la vie qu’il y a en lui, les murs des cimetières gardés du monde.
  • Béatrice Bonhomme: être poète comme personne

    Par | 13 commentaires | 15 recommandés
    Imagine-t-on titre plus mystérieux sous le couvert d’un livre – même de poésie – que «Dialogue avec l’anonyme» ? Il n’est pourtant pas sans signature et ce livre de Béatrice Bonhomme nous est adressé comme à la lisière d’un monde retrouvé, qu’elle sait faire advenir comme personne.
  • Femmes poètes de la Beat Generation + une (Denise Levertov)

    Par | 14 commentaires | 15 recommandés
    Les éditions Bruno Doucey publient une anthologie passionnante de « femmes poètes de la Beat Generation » pour la plupart méconnues, ou oubliées, à l’exception toutefois d’une d’entre elles, Denise Levertov, tôt « reconnue » et tout autant sublime messagère – clandestine à sa façon – de la poésie étatsunienne.
  • Mireille Gansel, conteuse pour notre aujourd’hui

    Par | 27 commentaires | 10 recommandés
    Traductrice de poètes allemands (Nelly Sachs, Reiner Kunze…) et vietnamiens, Mireille Gansel tisse une œuvre poétique qui parfait la présence essentielle de l’autre, menacée en poésie aussi d’être réduite à la portion congrue.
  • Dans l’épopée des vies (2): la nouvelle géopoétique de Yann Miralles

    Par | 9 commentaires | 10 recommandés
    Poète rigoureux et discret, Yann Miralles redonne à l’expression épique inspirée du romancero une teneur toute contemporaine, emplie de tristesse par le spectacle du monde, mais aussi nourrie du fol espoir de se défaire des conditionnements de l’Histoire.
  • L’épopée de la poésie contemporaine (1): Pierre Vinclair

    Par | 8 commentaires | 21 recommandés
    Et si plus que jamais, la poésie devait se réapproprier l’épopée de nos vies ? En formant plus que le vœu, la promesse, de jeunes poètes contemporains renouent avec l’expression épique, bien que de manière distincte. Première contribution avec Pierre Vinclair, qui vient de faire paraître « Le Cours des choses » aux éditions Flammarion.
  • Le printemps immémorial d’Emmanuel Moses

    Par | 7 commentaires | 16 recommandés
    Alors que s’ouvre le rituel Printemps de la poésie, un détour ressourçant, à forte teneur existentielle, s’impose par Emmanuel Moses qui vient de publier un livre de poèmes au titre volontiers troublant, «Dieu est à l’arrêt du tram».
  • Bernard Noël, le poète dédoublé

    Par | 18 commentaires | 37 recommandés
    Né en 1930, Bernard Noël est une des voix – aussi peu lyrique que possible – de la poésie de langue française. Ses entretiens avec Alain Veinstein réunis par les éditions de L’Amourier témoignent d’une pratique réflexive de l’écriture qui n’oublie jamais la vie de l’autre, tant celui qui crée, que celui qui vit en société.
  • La mèche de la discorde selon Jacques Dupin

    Par | 8 commentaires | 25 recommandés
    Paru au printemps et relativement passé inaperçu (tout comme la mort du poète en 2012), «Discorde» de Jacques Dupin est pourtant un livre essentiel pour qui aime la poésie de langue française et voudrait en saisir, dans la durée, une des expériences les plus fondées qui soient.