Blog suivi par 28 abonnés

Construire ensemble la démocratie africaine pour le développement endogène et l'émancipation des peuples.

  • Le RHDP d’Alassane Ouattara, agent de construction nationale en Côte d'Ivoire.

    Par
    La problématique de la conquête de l'Indépendance réelle dans les États multi-ethniques postcoloniaux d'Afrique, après la conquête de l'indépendance politique, ne fut rien d'autre qu'une problématique de transformation des structures, des rapports de production, des formes sociales et politiques.C'est toujours par cette médiation qu'un pays économiquement dépendant
  • L'opposition identiaire Ivoirienne: l'étrange mansuétude de la presse française.

    Par
    Comment expliquer l'étrange mansuétude d'une certaine partie de presse française à l'égard de la plate forme ethno-nationaliste FPI-Gbagbo, PDCI-Bédié, RACI-GPS Soro ? L'étrange mansuétude d'une certaine partie de la presse française à l'égard de l'opposition ivoirienne malgré ses déficiences notoires et son incapacité évidente à se définir comme opposition constructive
  • L'échec de l'opposition ivoirienne.

    Par
    L'opposition ivoirienne incarnée par le FPI Gbagbo, le PDCI-Bédié et le RACI-GPS soro a dévoyé et corrompu la fonction des partis politiques dans le régime de démocratie pluraliste. Ces entités de l'échiquier politique ivoirien ont détourné ce medium d'inclusion sociale, d'intégration nationale et de développement.
  • La victoire du RHDP en CI en Octobre 2020 est-elle d'ors et déjà acquise ?

    Par
    Est-il possible de présumer d'un point de vue rationnel que le RHDP demeure toujours fort, autrement dit politiquement majoritaire, en dépit du retrait de messieurs Henri Konan Bédié, Anaky Kobenan, Soro Guillaume et récemment Mabri Toikeuse et Marcel Amon Tanoh?
  • La victoire du RHDP en CI en Octobre 2020 est-elle d'ors et déjà acquise ?

    Par
    Est-il possible de présumer d'un point de vue rationnel que le RHDP demeure toujours fort, autrement dit politiquement majoritaire, en dépit du retrait de messieurs Henri Konan Bédié, Anaky Kobenan, Soro Guillaume et récemment Mabri Toikeuse et Marcel Amon Tanoh? En toute bonne logique démocratique, les majorités électorales
  • La POSITION VICTIMAIRE de Soro Guillaume: un viol de l'éthique de responsabilité.

    Par
    Le "cas Soro Guillaume" exemple emblématique de la CULTURE AUTOCRATIQUE D'IRRESPONSABILITÉ et de DÉSHONNEUR contre l'éthique démocratique de RESPONSABILITÉ ET D'HONNEUR.
  • Réconciliation nationale : De qui se moquent donc Bédié et Gbagbo?

    Par
    Le 30 avril 2020, le PDCI-RDA et le FPI ont scellé un accord dit de collaboration qui vise, entre autres objectifs, à réconcilier les Ivoiriens. Une véritable gageure pour des formations politiques elles-mêmes divisées et en butte à des dissidences. De quoi se demander : de qui se moquent donc Bédié et Gbagbo ?
  • La PROBLÉMATIQUE CENTRALE de la DÉMOCRATIE PLURALISTE en AFRIQUE.

    Par
    La PROBLÉMATIQUE CENTRALE de la DÉMOCRATIE PLURALISTE en AFRIQUE est de DONNER du CONTENU à la SOUVERAINETÉ du PEUPLE en rendant le pouvoir politique plus représentatif socialement. Cette restauration de la souveraineté du peuple passe par un RÉENRACINEMENT SOCIAL du POUVOIR à un double point de vue.
  • Contre l'opposition ivoirienne une DÉFIANCE LÉGITIME FONDÉE EN RAISON.

    Par
    Par delà sa fonction de représentant et de défenseur des intérêts matériels du peuple, la classe politique d'une démocratie est, en qualité d'élite éclairée, préposée à la sauvegarde des grands intérêts intellectuels et moraux du pays, à la défense de l'esprit et des valeurs suprêmes de la nation, de son unité et de sa pérennité.
  • L' état de la démocratie ivoirienne.

    Par | 1 recommandé
    L' état de la démocratie ivoirienne envisagé sous la perspective des trois systèmes: l'Etat, la société politique et la société civile. Réparer la société politique, l'enjeu de la démocratie ivoirienne. Qu'en est-il de L'ÉTAT ivoirien ? Le rôle fonctionnel de l'Etat dans une démocratie est d'intégrer la société,