P maurel

téléenquéteur dans un institut de sondage: militant des droits humains

Paris - France

Sa biographie
Téléenquéteur depuis 16 ans dans différents instituts de sondage, j'ai été également, pendant 13 ans, militant écologiste et militant antiraciste.
Son blog
9 abonnés Le blog de P maurel
Voir tous
  • Iran: "la Loi de Téhéran", film de 2019

    Par
    "La Loi de Téhéran", est un polar iranien, sorti en 2019, qui se veut une critique sociale et politique du régime en place. Le réalisateur, Saeed Roustayi nous décrit un tableau impitoyable de la situation sociale iranienne, ravagée par le phénomène de la drogue, que l'attitude extraordinairement répressive des autorités ne parvient pas à endiguer.
  • Concert du nouvel an à Vienne: attention au conformisme!

    Par
    Comme tous les ans, le concert du nouvel an, à Vienne, n'a pas échappé à la tradition. L'occasion d'établir un bilan critique de l'esprit viennois de ces dernières décennies, dans le domaine artistique, politique, esthétique, pour promouvoir, loin du conservatisme, des valeurs d'émancipation.
  • COP 26: un accord décevant!

    Par
    La COP 26 a abouti à un accord à minima, loin d'une rupture radicale espérée par les mouvements de jeunesse et les ONG environnementales. La politique des "petits pas" permet d'espérer "réduire très fortement la dépendance au charbon", mais la fin des énergies fossiles semble retardée par l'intense travail de lobbying des entreprises faisant la promotion du gaz, du charbon et du pétrole.
  • "Illusions perdues": un film de Xavier Giannoli

    Par
    Xavier Giannelli signe, dans "Illusions perdues" un long métrage librement inspiré du roman d'apprentissage de Balzac du même nom. La descente aux enfers de Lucien de Rubempré, qui se compromet dans des manoeuvres peu glorieuses, tour à tour journaliste d'un quotidien libéral puis royaliste, témoigne du désenchantement d'une génération, pris dans des conflits d'intérêts inextricables.
  • Vaccins reconnus par l'OMS: une avancée pour les pays du Maghreb

    Par
    Le 21 Septembre dernier, le gouvernement français a accepté de reconnaître, sous conditions, les deux vaccins chinois, déjà reconnus par l'OMS, mais non reconnus par l'Autorité européenne du médicament. Cela ouvre la possibilité, pour les ressortissants du pays du Maghreb, notamment, de voyager.