Bernard Elman
Abonné·e de Mediapart

119 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 déc. 2014

Bernard Elman
Abonné·e de Mediapart

Vichy, la parenthèse, les indésirables (8)

Bernard Elman
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Akkerman était une ville cosmopolite. Qu’en est-il de Bourganeuf, ce village français ? À la fin du XVe siècle un prince turc (ottoman), Djem appelé aussi Zizim, a vécu quelques temps avec sa suite à Bourganeuf. Il était retenu en otage enfermé dans une tour construite exprès pour lui, la tour Zizim.

Maintenant il arrive que Bourganeuf soit surnommée “ Turkaneuf ” parce qu’il y a beaucoup de turcs qui y vivent depuis la fin des années soixante-dix. Il y a même une mosquée à Bourganeuf. Lorsque j’y vivais outre mes parents il y avait des gens originaires du Portugal, de l’Espagne, de l’Italie, d’Arménie, d’Allemagne et des gens dont les familles étaient implantées là depuis fort longtemps. Il y avait eu tous ces « Nord-Africains » qui construisaient le barrage de Vassivière et qui étaient hébergés dans une ancienne chapelle, pas loin de la clinique.

 Je n’ai jamais entendu ma mère dire qu’elle ne s’appelait pas Ella. Il n’empêche, tous ceux qui l’appelaient par son prénom l’appelaient Lola. De temps en temps je l’ai entendu dire qu’elle n’était pas née en 1909 mais en 1907 comme mon père. À moi elle m’a dit qu’elle s’était rajeunie pour des questions d’études. J’ai des doutes parce que 1907 est l’année de naissance de sa sœur Bella qui est née la première et les photos prouvent qu’elles ne sont pas jumelles. Quant à son jour de naissance nous avons toujours fait comme si c’était un jour grégorien mais nous n’avons eu aucune discussion sur le sujet.

Par contre ma mère a toujours affirmé qu’elle n’était pas née à Vitebsk. Pourquoi Vitebsk alors ? Ma mère disait qu’elle était née à Krasniy Kout, un village russe de la taille de Bourganeuf qu’on n’aurait aucune chance de trouver sur un atlas. Nous l’avons trouvé et maman était contente. Krasniy Kout est à une centaine de kilomètres à l’est de Saratov. Dans la région, il y avait une colonie allemande qui datait de l’époque de la grande Catherine et il y avait des cosaques. Ma mère racontait que sa propre mère courait pour ne pas se faire tuer par des Cosaques à cheval. Cela arrivait de temps en temps, quand il prenait l’envie aux Cosaques de faire un pogrom, c’est du moins ce que je comprenais. Je ne sais pas si ma mère et ma famille ont vécu à Saratov même, mais il y a des photos qui ont été prises à Saratov, et puis il y a une carte postale avec les coordonnées du magasin de mon grand-père à Saratov. Je sais que toute la famille est partie en Lettonie, à Riga, et j’imagine qu’il était plus simple d’écrire Vitebsk sur les papiers que Krasniy Kout et qu’à l’époque le fait d’avoir des papiers en règle primait sur toute autre considération. Il vaut mieux préférer la vie à la vérité n’est-ce pas ?

La suite ici : [ 9]

[ 1] - [ 2][ 3][ 4][ 5][ 6][ 7][ 8][ 9][10][11][12][13 ][14][15][16][17][18][19][20]

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Services publics
RER B : voyage sur la ligne qui déraille
Le RER B est la deuxième ligne de train la plus chargée d’Europe, et pourtant elle souffre de nombreuses tares : quatre terminus, un tunnel partagé avec le RER D et, surtout, un sous-investissement chronique de la part de la région et de l’État. Les usagers souffrent, les conducteurs aussi.
par Khedidja Zerouali
Journal — Migrations
Étrangers sous OQTF : la justice recadre la préfecture de Seine-Maritime
Le tribunal administratif de Rouen vient de débouter la préfecture qui demandait aux gestionnaires de centres d’hébergement d’urgence d’exclure de leur dispositif « insertion » les étrangers en situation irrégulière faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire exécutoire. Une décision qui vient contredire les circulaires et les récents engagements du ministère de l’intérieur.
par Manuel Sanson
Journal
La précarité étudiante s’enracine et le gouvernement répond à côté
Le gouvernement vient de débloquer 10 millions d’euros pour soutenir les associations qui agissent en faveur des étudiants précaires. Seulement, les principaux acteurs considèrent que la réponse est insuffisante et attendent des mesures structurelles pour endiguer la pauvreté des étudiants.
par Faïza Zerouala
Journal — Europe
À Mykolaïv, les morts hantent civils et militaires
La ville de Mykolaïv subit depuis des mois le manque d’eau potable et les coupures d’électricité. La région a été bombardée sans relâche par l’armée russe jusqu’à la mi-novembre 2022 et plus de la moitié des habitants a quitté les lieux. Civils et militaires restés sur place racontent leur « cauchemar ».
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet de blog
Incendie de forêt : les causes ne sont pas que climatiques
[Rediffusion] Les forêts du Sud en particulier demandent beaucoup d'attention pour ne pas prendre feu. Coupe feu, garde-forestiers, défrichages, surveillances, pompiers de proximité, les moyens sont-ils encore là ou ces incendies sont-ils causés par l'impéritie des pouvoirs publics ?
par lecteurfid
Billet de blog
Vidéo - le gouvernement empêche les débats sur les forêts publiques par 49-3
Il y a un mois, nous avons publié ici une tribune signée par plus de 40 parlementaires, demandant un débat sur l’avenir de l'Office National des Forêts dans la loi de finances avant le 49-3 du gouvernement. Devinez quoi : les débats devaient avoir lieu le 2 novembre à 17h05. Le 49-3 a été activé le 2 novembre à 17h00. Mais tout n'est pas perdu : la suite se joue au Sénat dès mercredi.
par Pour des forêts vivantes
Billet de blog
Des chênes (français) pour la Chine
Fric-frac dans les forêts françaises. Voler du bois n’est pas une mince affaire. Et pourtant, dans les Pyrénées, en Moselle, en Vendée, dans le Nord, le brigandage se multiplie. A l’heure des drones, GPS et autres trackers… (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet d’édition
Reboiser les forêts brûlées est favorisé par une niche fiscale
Si l'investissement forestier offre des possibilités de rendement limitées, il constitue en revanche une niche fiscale qui permet de réduire le montant de son impôt sur le revenu. L'investissement forestier réalisé par une personne domiciliée en France lui permet de bénéficier d'un avantage fiscal, que ce soit au titre de l'impôt sur le revenu ou de l'IFI (impôt sur la fortune immobilière).
par Patrick Cahez