Blog suivi par 59 abonnés

Le blog de Michel Pinault

Historien, membre du Groupe d'histoire sociale (GHS), recherches sur l'histoire des sciences et des milieux scientifiques.
Montrouge 92120/ Les Vigneaux 05120 - France
À propos du blog
« La Commune de Paris, considérant que la colonne impériale de la place Vendôme est un monument de barbarie, un symbole de force brute et de fausse gloire, une affirmation du militarisme, une négation du droit international, une insulte permanente des vainqueurs aux vaincus, un attentat perpétuel à l’un des trois grands principes de la République française, la fraternité, décrète : article unique – La colonne Vendôme sera démolie. » (Décret du 12 avril 1871)
  • Quelles campagnes et quels thèmes d’action pour La France insoumise ?

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Comment La France insoumise peut-elle continuer à incarner une alternative après la séquence électorale et à renforcer l'appropriation de son programme par une part croissante des citoyens ? Si tous les terrains doivent être occupés, en particulier celui de la résistance au libéralisme brutal du pouvoir macronien, quelle priorité faut-il mettre en avant, à quelle urgence faut-il répondre ?
  • 7 juillet 2017 : L’ONU adopte le Traité d’interdiction des armes nucléaires

    Par | 2 commentaires | 6 recommandés
    Ce Traité, adopté par 122 États le 7 juillet, à New York, juridiquement contraignant, prévoit l’interdiction pour les États y adhérant de posséder ou d’utiliser des armes nucléaires.
  • Qui sont et que veulent les 308 députés macronistes ?

    Par | 3 recommandés
    On nous présente, dans les gazettes et sur les plateaux, les députés du parti présidentiel comme des représentants d’une société civile qui n’avait auparavant pas de représentation et comme de blanches perdrix ignorant tout des turpitudes du carriérisme politique que favorise le système actuel. Ce qui est sûr: toutes et tous ont pris d’assaut en connaissance de cause le train de Macronisme.
  • "Méfiez-vous de rien. Méfiez-vous surtout des petits riens." (Mélenchon)

    Par | 3 commentaires | 20 recommandés
    Eclairer, en 10 mn, le coup d'Etat social qui se prépare, le régime de pouvoir monarchique qui s'organise, et trouver les mots qui répondront à l'abattement, qui aideront à réagir, qui replaceront le moment vécu dans une perspective de long terme. Ces mots seront censurés dans les médias, impitoyablement. Qu'importe, France insoumise est là ; c'est un acquis ; y prenne sa place qui le voudra.
  • Le "macronisme", une vieille lune naguère appelée "boullionnisme"

    Par | 1 commentaire | 1 recommandé
    Des commentateurs souvent peu informés s'extasient sur l'immense talent supposé du magnétiseur Macron. D'autres, faisant mine d'être informés, nous rappellent que, dans le passé, d'autres expériences "d'unité nationale", de "concentration" comme on disait aussi, avaient été mises en oeuvre. En fait rien de tel que le terme "boullionnisme" pour bien dire de quoi il s'agissait, de quoi il s'agit.
  • Macron: cet homme est dangereux

    Par | 1 commentaire | 7 recommandés
    Point de vue d'Anicet Le Pors, ancien ministre de la fonction publique, 4 mai 2017.
  • François Ruffin : « Lettre ouverte à un futur président déjà haï »

    Par | 4 commentaires | 7 recommandés
    Monsieur Macron, je regarde votre débat, ce soir, devant ma télé, avec Marine Le Pen qui vous attaque bille en tête, vous, « le candidat de la mondialisation, de l’ubérisation, de la précarité, de la brutalité sociale, de la guerre de tous contre tous », et vous hochez la tête avec un sourire. Ça vous glisse dessus...
  • L’ "Immonde" et la "politique du pire"

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    L "’Immonde" accuse Mélenchon de vouloir pratiquer « la politique du pire » (édito du 29 avril).
  • Unir les démocrates et les républicains

    Par
    Deux sensibilités s’affrontent, à gauche, au nom d’arguments présentés comme rationnels : faut-il voter Macron ou voter blanc ?
  • Une aventure (réédition d'un post d'avril 2017)

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    Un aventurier s’est donc présenté, et ils lui ont livré le pays. (aux macronistes d'hier et d'aujourd'hui)