Édition suivie par 617 abonnés

Bookclub

27 rédacteurs

À propos de l'édition

« Nous voulons des livres, des films qui agissent sur nous comme des corps, mille fois mieux que des corps, comme des corps vivants. » (Alban Lefranc)

« Plus on s'affronte à une construction

littéraire, plus on peut déplacer les perceptions courantes, les manières de voir, et plus les conséquences sont politiques. » (Édouard Louis, à propos d'En finir avec Eddy Bellegueule)

« Je ne sais pas ce que c'est un livre. Personne ne le sait. Mais on sait quand il y en a un. » (Marguerite Duras)

  • Édition Bookclub

    Lefranc, Pialat, gueules ouvertes

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Georges Bataille, en exergue du dernier livre d’Alban Lefranc, en donne le la. Il s’agira, pour l’écrivain Apprenti sorcier de chercher et rencontrer la « merveille aveuglante », « ce qu’un être possède au fond de lui-même de perdu, de tragique ». 
  • Édition Bookclub

    Le rire de l'art

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    Jeff Koons, Inflatable Flowers, 1979 Jeff Koons, Inflatable Flowers, 1979
    Il y a quelques semaines, en visitant l’exposition Jeff Koons au centre Pompidou, j’ai été pris d’un fou-rire après avoir entendu une guide expliquer très sérieusement aux membres du groupe lui faisant face que les fleurs gonflables qu’ils observaient témoignaient de la volonté de l’artiste « d’aller plus loin que Marcel Duchamp, qui prenait le parti de retourner un urinoir et de le signer avant de l’exposer, tandis que Koons, lui, choisit de ne pas intervenir du tout, poussant à l’extrême le minimalisme du geste créateur ».
  • Édition Bookclub

    A vos langues, citoyens !

    Par | 1 recommandé
    Comme on sait, la langue fait largement notre identité, tant individuelle que collective. Le curieux est que, consubstantielle à chacun de nous, elle ne donne pas aux locuteurs, et spécialement aux « parlants français » que nous sommes, le sentiment qu’elle est leur bien, qu’ils ont à s’en occuper et à la gérer. C’est qu’au cours des siècles, le français parlé ou écrit est toujours apparu comme quelque chose de sacré, d’intouchable, une pure essence.
  • Édition Bookclub

    L’aura de Jenny

    Par | 1 recommandé
    « Les images vivent à l’intérieur de nous » déclarait récemment Bill Viola à la manière d’un parfait exergue qui s’ignorerait au très beau et très délicat récit de Laurent Jenny, Le Lieu et le moment, paru il y a peu chez Verdier.
  • Édition Bookclub

    Amandine André : écrire avec le corps

    Par | 2 recommandés
    Quelque chose, d’Amandine André, est une histoire de corps, ou plutôt de corps et d’écriture. Ce livre ne parle pas du corps, à propos du corps, mais est un livre dans lequel ce qui arrive aux corps leur advient dans et par l’écriture. Ecrire le corps – et non en parler, écrire sur le corps – produit cette écriture au plus près de ce qui dans le corps échappe au corps et relève des devenirs qui l’affectent. Ainsi, cette écriture n’est pas celle d’un récit mais est poétique, poésie.
  • Édition Bookclub

    Proust, Genet et les «guirlandes»

    Par | 9 commentaires | 5 recommandés
    Nous aimons aujourd’hui une bien autre Recherche du temps perdu que celle qui était lue dans la première moitié du XXe siècle. C’est que son auteur, pris longtemps pour un romancier de droite courant en texte d’une marquise à une duchesse, a fait place dans notre perception à un critique résolu des univers sociaux qu’il représente.
  • Édition Bookclub

    Les objecteurs britanniques en 1916

    Par | 8 commentaires | 5 recommandés
    L’auteur, Will Ellsworth-Jones, est journaliste. Il vit à Londres et a travaillé successivement pour The Sunday Times, pour lequel il a été correspondant à New York, The Daily Telegraph et Saga Magazine. We Will Not Fight…The Untold Story of World War One’s Conscientious Objectors (Nous ne combattrons pas…L’histoire inédite des objecteurs de conscience de la première guerre mondiale) est son premier ouvrage.
  • Édition Bookclub

    Une voiture et des hommes : Mr Mercedes de Stephen King

    Par | 4 commentaires | 2 recommandés
    C’est une scène d’ouverture digne de ses meilleurs romans que Stephen King offre aux lecteurs de Mr Mercedes. Doué pour muer les objets du quotidien en instruments de mort, il lance sur une foule de chômeurs une berline allemande, dont le conducteur laissera choir un masque de clown.
  • Édition Bookclub

    Des lions comme des danseuses

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    « Envoyer au Nigeria un Gainsborough ou un Turner ?! You must be joking ! »Deux textes d’Arno Bertina viennent de paraître : l’un, J’ai appris à ne pas rire du démon, est un roman autour de deux figures d’artistes, Johnny Cash et Joe Strummer, publié chez Hélium dans la collection « Constellation ». L’autre, Des lions comme des danseuses, paraît à La Contre Allée dans la collection « Fictions d’Europe ».
  • Édition Bookclub

    Barthes, notre extrême contemporain

    Par | 39 commentaires | 5 recommandés
    Roland Barthes aurait eu cent ans cette année. Et voilà que paraît à point nommé la biographie que lui consacre Tiphaine Samoyault. Tout semble s’y trouver.