Édition suivie par 553 abonnés

Bookclub

28 rédacteurs

À propos de l'édition

« Nous voulons des livres, des films qui agissent sur nous comme des corps, mille fois mieux que des corps, comme des corps vivants. » (Alban Lefranc)

« Plus on s'affronte à une construction

littéraire, plus on peut déplacer les perceptions courantes, les manières de voir, et plus les conséquences sont politiques. » (Édouard Louis, à propos d'En finir avec Eddy Bellegueule)

« Je ne sais pas ce que c'est un livre. Personne ne le sait. Mais on sait quand il y en a un. » (Marguerite Duras)

  • Édition Bookclub

    Lahire, une grande leçon de sociologie

    Par | 2 commentaires | 2 recommandés
    On parlera ici d’un magnifique ouvrage paru il y a quelques mois. Intitulé Ceci n’est pas qu’un tableau, il est de Bernard Lahire, professeur de sociologie à l’E.N.S, et est consacré à un objet inattendu, le grand et beau tableau La Fuite en Égypte de Nicolas Poussin, acquis par le Musée des Beaux-Arts de Lyon pour la somme de 17millions d’euros au terme de tribulations dignes d’un récit d’aventure.
  • Édition Bookclub

    Badré : vivre et penser la SLA

    Par | 4 commentaires | 4 recommandés
    Il n’est pas rare que notre corps nous trahisse. Une rage de dent, une poussée de fièvre, une blessure quelconque y suffisent. Et c’est façon pour lui de nous rappeler son existence toujours précaire.
  • Édition Bookclub

    Apprendre à revenir

    Par | 19 commentaires | 6 recommandés
    « On ne peut pas parler d’histoire qui ne rende pas compte d’un déracinement » déclarait Bernard-Marie Koltès au clair matin de son théâtre en une formule qui pourrait se tenir comme l’épigraphe parfaite à la brutale et radicale beauté de Retour à Berratham, la dernière pièce de Laurent Mauvignier, récemment parue chez Minuit.
  • Édition Bookclub

    Leçons sur Derrida

    Par | 35 commentaires
    Alors que livre précédent de Jean-Clet Martin était déjà consacré à Jacques Derrida, avec Leçons sur Derrida, il retrouve le philosophe français et revient sur certains aspects de sa pensée en en proposant un panorama différent.
  • Édition Bookclub

    Sartre en situation

    Par | 4 commentaires
    Volume après volume, les Situations de jadis réunissaient notamment les articles qu’avait donnés Sartre dans Les Temps Modernes. Voici qu’à un rythme régulier et année après année, ils font l’objet d’une réédition aux bons soins d’Arlette Elkaïm-Sartre, qui introduit chaque article d’une mise en perspective. 
  • Édition Bookclub

    July, forcément July

    Par | 7 commentaires | 3 recommandés
    Début 2015, Serge July publiait un Dictionnaire amoureux du Journalisme dans une collection bien connue. Le volume qui compte 150 articles ne pouvait se lire d’une traite. Nous y avons donc mis le temps, picorant ici et là au fil des jours,  tout en y prenant un réel plaisir. Sur l’univers multiforme de la presse, July donne là un ouvrage alerte et allègre, un ouvrage de passion, où par priorité il parle de ce qu’il a connu et de ce qu’il a aimé – et qu’il aime encore.
  • Édition Bookclub

    Bowie entre poésie et philosophie

    Par | 5 commentaires | 2 recommandés
    L’exposition David Bowie Is à la Philharmonie s’est accompagnée d’une livraison de livres divers et variés. Le petit ouvrage du philosophe anglais Simon Critchley sort du lot en analysant la production du chanteur à partir de ses textes. Réputés peu cohérents, voire sans queue ni tête, l’auteur met au contraire en valeur les aspects poétiques de textes délibérément lacunaires et surréalistes.
  • Édition Bookclub

    Frank Smith : Poétique de la circulation

    Par | 3 commentaires | 3 recommandés
    Katrina, de Frank Smith, est un livre nomade, où le nomadisme est central. Un livre des circulations – entre l’enquête, la poésie, le récit.
  • Édition Bookclub

    L’analyse au scalpel de Todd

    Par | 26 commentaires | 4 recommandés
    Qui est Charlie d’Emmanuel Todd a déjà fait couler beaucoup d’encre et il ressort de la polémique que l’on se refuse finalement à considérer ce livre pour ce qu’il est, c’est-à-dire une analyse au scalpel de la société française d’aujourd’hui par le biais notamment de ses comportements politiques. Discréditer son auteur, en feignant de le considérer comme un quelconque essayiste ne s’appuyant sur aucune donnée factuelle, vise à détourner et à faire détourner le regard d’une situation dérangeante.
  • Édition Bookclub

    Mi ricordo, Christophe Grossi se souvient

    Par | 2 recommandés
    Dans le prière d’insérer de Ricordi, Arno Bertina interroge ce livre sur le mode du « sans doute » : Pourquoi Christophe Grossi, au lieu de souvenirs, dit-il avoir des « ricordi » ? Serait-il italien comme son patronyme le suggère ? Ou cette Italie est-elle une patrie imaginaire, littéraire, tenant de la fiction intime ?