• Notre choix

    On a perdu toute trace de Steve dans la nuit de vendredi à samedi...

    Par
    La scène s’est déroulée à Nantes, vendredi dernier, le jour de la fête de la musique. Steve est fatigué, il s’adosse à un mur de son, il est environ 4 heures du matin, la fête est en train de se terminer. Le week-end suivant il se rendra aux Pays-Bas, il en rêve, il a tout organisé, il ne veut donc pas se « cramer », il s’économise. Il est sur le point de rentrer chez lui...
  • Fuir la police, comme Zyed et Bouna, et tant d'autres

    Par
    Aujourd'hui, se tenait une rencontre publique à Mantes la Jolie du collectif des Jeunes du Mantois, pour rappeler que 162 jeunes garçons et filles ont été interpellé-e-s et agenouillé-e-s des heures durant le 6 décembre dernier et pour penser les luttes locales et solidaires à venir qu'exige la fin de l'extension du domaine de la répression policière. Ce texte a été lu en introduction.
  • Les Street Medics et la Ligue des Droits de l’Homme dans le viseur de la police

    Par
    Agressions verbales et physiques, menaces, intimidations, interpellations, gardes à vue, … Tous les moyens sont bons pour décourager les street medics et les observateurs de la Ligue des Droits de l'Homme, prompts à dénoncer les violences policières, d’assister aux manifestations.
  • Je ne peux pas oublier Malik Oussekine

    Par
    J'étais étudiante en 1986, et s'il y a bien une chose que je ne peux pas oublier, c'est la mort de Malik Oussekine

Les invités de Mediapart

Contre les semeurs de haine, nos solidarités

Par
Après les graves accusations de G. Darmanin et la surenchère de déclarations stigmatisant des citoyens, Fatna Seghrouchni et Jules Siran, co-secrétaires de SUD éducation, déplorent le démantèlement de l'Education Nationale et rappellent son rôle fondamental. « C’est en faisant confiance à la professionnalité des enseignant·e·s et en leur donnant enfin les moyens d’exercer convenablement leur mission de service public, qu’il sera possible de faire pièce aux réactionnaires et aux intégristes ».

Une victime de violences écope de 7 ans de prison: il faut protéger, pas incarcérer!

Par
Adriana Sampaïo a voulu protéger sa fille aînée, que son conjoint battait. Après l'avoir poignardé pour se défendre, elle fut condamnée à 7 ans de prison. Un ensemble de militant·e·s et de collectifs féministes déplorent que l’État, au lieu de les protéger, inflige aux victimes de violences une « double peine en les traitant comme des coupables quand elles n’ont plus d’autre choix que celui que la société leur a laissé: se défendre d’elles-mêmes ». 
Tous les blogs
Le blog de La mauvaise herbe

Le blog de La mauvaise herbe

Dernier billet :

Je suis révolté

Par
Qu’est ce que ça peut bien vouloir dire être de « gauche » aujourd’hui quand dans ce contexte le sens de la mesure semble être assimilé à une preuve de faiblesse? Est-ce un aveu de faiblesse ou un acte de courage que de se revendiquer de « gauche »? Juste de penser que nous pourrions en douter me révolte.
Toutes les éditions
Le monde de la BD

Le monde de la BD

le Monde de la BD propose de présenter des albums BD de tous les continents (BD franco-belge, Comics, Manga) ayant un intérêt sociétal, documentaire, politique,... en phase avec les thématiques abordées sur Médiapart. Via des chroniques d'albums récents ou anciens, nous proposons une porte d'entrée vers ce genre si particulier qu'est la bande-dessinée, et ce qu'il peut apporter à la réflexion citoyenne sur notre monde. Tout amateur, connaisseur de ce genre graphique peut participer, que ce soit sur des billets exclusifs ou sur des reprises de billets publiés sur d'autres blogs.

Reloaded Africa

Reloaded Africa

Le regard sur une Afrique qui se réinvente, dans les domaines de la pensée du paradigme africain et, de l'impact des nouvelles technologies.

Observatoire des violences industrielles

Observatoire des violences industrielles

Dernier article :

Développement de l'hydrogène, attention à la précipitation

Par
L'hydrogène est l'une des solutions énergétiques pour vivre dans une société permettant à tout le monde de vivre dignement et durablement. Prenons en compte les risques industriels dès maintenant plutôt que d'attendre des accidents.

Les Unes archivées