• Notre choix

    Les arts de rue, une voix sans issue?

    Par
    Arts de rue, voix sans issue ? - Télé Chez Moi / Pilule Rouge © Tele Chez Moi
    La rue… Depuis quelques mois, nous la sentons battre à nouveau, sous les pas des gilets jaunes. Mais il en est qui, depuis toujours, se sont obstinés à en faire un lieu vivant : les artistes de rue. Trop souvent réprimés depuis l’État d'urgence, ils disent aujourd’hui leurs difficultés, mais aussi la force du combat qui les porte. La beauté est dans la rue, disait-on en 68. Elle y est toujours.
  • La vidéo qui tue l'espace public

    Par
    L'espace public dégénère à grande vitesse avec les plates-formes de réseaux sociaux. La diffusion de la vidéo de Christchurch en est un nouvel épisode. Il faut instituer une responsabilité éditoriale des plates-formes, réduire le financement du net par la publicité qui encourage par principe la viralité, réduire la vitesse de réaction grâce au design des interfaces des plates-formes.
  • Le 8 mars, réinvestir l’espace public, sortir de l’invisibilisation

    Par
    La journée dédiée à la mobilisation en faveur des droits de femmes est l'occasion de rappeler une forme de discrimination qui impacte notre civilisation : l'invisibilisation des femmes. Comment pouvons nous la combattre ? Pour faire renaître de leurs cendres les oubliées de l'Histoire et permettre l'émergence de celles qui écriront la suite.
  • L'espace public privatisé

    Par
    Microethnologie d'un quartier de Paris. Il y a trois ans, le Café du Chamois vivait des jours tranquilles, au coin de la rue de la Perle et de la rue Vieille-du-Temple, dans le IIIe arrondissement. Une personnalité du show biz le racheta. Grâce à ses réseaux, aux guides touristiques, à Internet, le bar attira une clientèle branchée et cosmopolite.

Les invités de Mediapart

Nous, journalistes grévistes et solidaires du mouvement contre la réforme des retraites

Par
Malgré cinquante jours de grève, le projet de réforme des retraites est présenté ce vendredi en Conseil des ministres. Loin d’apporter la «justice sociale» tant vantée, le texte du gouvernement sème au contraire le doute sur le sort qui sera réservé à chacun·e. Travaillant pour plusieurs rédactions, titulaires ou pigistes, nous réitérons donc ce vendredi notre participation à ce mouvement de grève et réaffirmons notre solidarité avec toutes celles et ceux qui contestent cette réforme.

Salarié·es du privé, rendons-nous visibles!

Par
Des salariés du privé impliqués dans les mobilisations contre la réforme des retraites appellent les salarié·es des associations, du commerce, de l'industrie, de l'informatique, des services... à se mobiliser pour la journée du 24 janvier: «Par la grève, nous imposons une pression économique et c'est par cette voie que nous forcerons le gouvernement à abandonner cette réforme!»
Tous les blogs
Le blog de kingwatson

Le blog de kingwatson

Dernier billet :

Les noirs africain et leur pyramide égyptienne

Par
https://youtu.be/CcUjwt0M31I
Le blog de CLAUDEBERNARDBCK

Le blog de CLAUDEBERNARDBCK

Dernier billet :

Nouvelle mosquée

Par
vente d'un terrain pour construire une mosquée
Le blog de Ilyas Hallas

Le blog de Ilyas Hallas

Dernier billet :

Retour des entreprises françaises dans le secteur pétro-gazier algérien

Par
Total et Technip ont soldé leurs comptes avec Sonatrach et bénéficié de nouveaux contrats. Des entreprises de moindre envergure y ont disposé d’un carnet de commandes record. * Lyas Hallas, 23 janvier 2019
Toutes les éditions
Laïcité

Laïcité

Dernier article :

Le combat pour la liberté d’expression

Par
Cinq ans après les attentats djihadistes, le combat pour la liberté d’expression est plus que jamais d’actualité. Il se concrétise notamment dans la brochure « Caricature, mode d’emploi » publiée par Charlie hebdo, par un site et des expositions de Guillaume Doizy dédiées aux caricatures et par les nombreuses activités de Cartooning for peace.
Il était une fois dans l’Ouest

Il était une fois dans l’Ouest

Dernier article :

Non-assistance à personnes en danger

Par
En cette journée internationale des migrants, je vous présente l’irresponsabilité de la préfecture d’Ille-et-Vilaine et de la Métropole rennaise en matière d’accueil. Comme toujours, ce sont en grande partie les collectifs et les associations qui veillent à la survie des réfugiés, des migrants, hommes, femmes, enfants, malades et handicapés.

Les Unes archivées