• Notre choix

    Amazonie j’ai vu

    Par
    Certes Bolsonaro aggrave l’écocide de l’Amazonie, arbres en flammes, oiseaux en cendres, populations à genoux. Mais ne nous trompons pas, il aggrave un phénomène commencé depuis bien longtemps . J’ai étais en Amazonie, j’y vécu, j’ai vu. Face à l’impuissance que nous ressentions en tant que chercheurs, je n’ai pu que pousser un cri, un cri que j’ai essayé de retenir dans un poème.
  • Pyromanie en Amazonie ou les symptômes d’un capitalisme-libéral voulu inextinguible

    Par
    “Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière empoisonnée, le dernier poisson capturé, alors le visage pâle s’apercevra que l’argent ne se mange pas” affirmait tristement le chef indien Sitting Bull (1831-1890).
  • «Ce ne sont pas de simples feux, c’est l'œuvre du capitalisme»

    Par
    «L’Amazonie est bien plus qu’une forêt, c’est notre «chez-nous», elle est vivante et elle est en train de mourir, par l’action de l’homme», alerte le Grand conseil coutumier des Peuples Amérindiens et Bushinengé. Ils affirment la part de responsabilité de l'extractivisme dans les feux qui ravagent la forêt amazonienne et apportent leur «solidarité avec les peuples et les communautés qui font directement face à ce drame».
  • Le feu qui cache la forêt

    Par
    Le désastre en cours en Amazonie est le résultat d'une politique économique raciste et spéciste concertée, pensée et voulue.
  • L'Afrique subsaharienne brûle aussi

    Par
    Afrique Subsaharienne © Satellite MODIS/NASA Afrique Subsaharienne © Satellite MODIS/NASA
    A l'heure actuelle, le monde entier se penche enfin sur les incendies qui embrasent l'Amazonie. Cependant, en Afrique subsaharienne les incendies sont également en train de détruire une très grande partie de la végétation.

Les invités de Mediapart

Pour le retrait des forces turques de Syrie

Par
Plusieurs personnalités, dont les écrivain.e.s Hélène Cixous, Erri De Luca et Annie Ernaux, lancent un appel aux parlementaires européens « pour le retrait  des forces turques de Syrie et le soutien aux populations civiles ».

Jusqu’où laisserons-nous passer la haine des musulmans?

Par
Des personnalités d'horizons divers, dont Omar Sy et Christine Delphy demandent « urgemment au gouvernement français et au président de la République, Emmanuel Macron, de condamner publiquement l’agression dont l'accompagnatrice scolaire voilée a été victime devant son propre fils ». Une pétition est en ligne.
Tous les blogs
Le blog de hélène C.

Le blog de hélène C.

Dernier billet :

Le modèle de la psychiatrie américaine est-il déjà chez nous ?

Par
Aux USA, l'industrie pharmaceutiques à envahi le quotidien des américains. En Europe on est passée d'une population européenne dont 27% avaient des troubles à 38% aujourd'hui. Comment ? En ajoutant des symptômes.
Le blog de Lespaul57

Le blog de Lespaul57

Dernier billet :

Quelles stratégies culturelles des États Islamiques en Europe ?

Par
Le dimanche 12 novembre 2000 s'est tenu à Doha, au Qatar, le neuvième sommet de l'Organisation de la Conférence Islamique (OCI), rassemblant les représentants de 56 pays musulmans.
Toutes les éditions
Dossier David Graeber

Dossier David Graeber

Dernier article :

La sagesse de Kandiaronk, par David Graeber (1/5)

Par
Dans ce texte inédit, l'anthropologue David Graeber et l’archéologue David Wengrow montrent que l’idéologie du progrès fut une réaction conservatrice contre la diffusion des idées de Kandiaronk, sorte de Socrate amérindien, afin de justifier les inégalités occidentales. Cette série en 5 épisodes s'inscrit dans le cadre d'un projet collaboratif autour de l'oeuvre de D. Graeber entre la revue du MAUSS, la Volte et Mediapart.
Afrotopismes

Afrotopismes

Dernier article :

Penser l'écologie décoloniale avec Malcom Ferdinand

Par
Pour une écologie qui dépasse les fractures environnementales et coloniales de la Modernité, une écologie-du-monde, à la hauteur des enjeux du présent.
Fruits de saison, la récolte

Fruits de saison, la récolte

Dernier article :

Fiction: Les représentants.

Par
Qui puis-je représenter, sinon moi? Sinon moi-même? Dire qu'un tiers représente autre que soi c'est vivre dans l'erreur. Dire qu'autre que soi est son représentant, c'est vivre dans l'erreur. On le peut, mais non sans risques. Le premier et plus grand étant de ne pas se croire, se savoir ou se vouloir dans l'erreur.

Les Unes archivées