• Notre choix

    Livreur à vélo, l'exploitation à la cool

    Par
    frichtar
    Depuis plus de trois ans que je navigue sur les réseaux sociaux au contact des livreurs, dont je fus, jamais je n'avais lu un tel témoignage. Jules, livreur à vélo, en plus de nous « délivrer » ici un texte poignant, authentique et précis sur son travail, nous amène à penser que la start-up française Frichti est sans doute PIRE que les étrangères Deliveroo ou Uber Eats.
  • Au-delà des idées reçues: la question du temps de travail à l'aune des statistiques

    Par
    Selon une idée rebattue, la France serait un pays où la population active ne travaillerait pas suffisamment. Outre que cette vision fallacieuse bascule rapidement dans le moralisme, les approches néoclassiques cherchant à la prouver factuellement ne résistent guère aux analyses approfondies. Ainsi l’enjeu de la réduction du temps de travail (contraint) apparaît-il de part en part politique…
  • J'y peux rien

    Par
    19-5-7-lombard
  • Le racisme au travail, une introduction

    Le premier Forum syndical antiraciste se tiendra le samedi 18 mai à la Bourse du Travail de Paris. D’ici-là, nous publierons sur ce blog plusieurs contributions dans le but d’alimenter les échanges qui y auront lieu. Deuxième texte publié : une contribution du FUIQP (Front uni de l’immigration et des quartiers populaires) sur le racisme au travail.
  • Édition Aux lecteurs et lectrices émancipé·es

    Aux morts du travail

    Par
    Silos sur le port de Brest, 1992 © Gilles Walusinski Silos sur le port de Brest, 1992 © Gilles Walusinski
    «Amianto, une histoire ouvrière» d'Alberto Prunetti et «On a perdu Quentin» suivi de «Casser du sucre à la pioche» d'Eric Louis sont des textes forts, d'un indéniable intérêt littéraire. Témoignages, hommages écrits contre l'oubli des morts du travail, ce sont aussi des livres de combat.

Les invités de Mediapart

Que vive le Liban des lumières!

Par
À l’initiative des deux écrivains Abdellatif Laâbi et Issa Makhlouf, un grand nombre de créateurs et d’intellectuels appellent à soutenir le peuple libanais dans la terrible épreuve qu’il traverse et à sauver le Liban de l’effondrement. « Pour que la vie ait le dernier mot, nous exprimons notre soutien total au mouvement de la société civile qui va continuer à se battre pour un nouveau Liban ».

Réclamons justice pour Tran To Nga et les victimes de l’agent orange

Par
Lundi 10 août 2020 a lieu la journée officielle des victimes de l’agent orange. Pour soutenir le combat de Tran To Nga, journaliste franco-vietnamienne, et l’ensemble des victimes vietnamiennes, Léa Dang et Kim Vo Dinh du collectif Vietnam-Dioxine, ainsi que de nombreuses personnalités et associations vous invitent à signer et diffuser une pétition pour lever le voile d’ignorance qui surplombe encore les victimes de l’agent orange, que ce soit en France ou à l’étranger, et à participer à leur événement les dimanche 9 et lundi 10 août.
Tous les blogs
Le blog de Gaspard Musabyimana

Le blog de Gaspard Musabyimana

Dernier billet :

Rwanda. Affaire Ntiwiragabo ou diversion d’un français agent du dictateur P. Kagame

Par
Il y a quelques jours un certain Théo Englebert s’est répandu dans la presse en clamant avoir “débusqué un Rwandais recherché qui se cachait en France”. Il indiquait que cette personne s’appelait Aloys Ntiwiragabo.
Le blog de Yves Allory

Le blog de Yves Allory

Dernier billet :

COVID19 : vieux, jeunes, patients, citoyens, tous pour une vraie démocratie sanitaire

Par
Les décisions prises dans l’urgence pour limiter le nombre de décès liés à la COVID 19 et éviter l’effondrement du système hospitalier ont été prises sans concertation, dépossédant de liberté les personnes âgées isolées dans nos Ehpad et les patients en fin de vie dans nos hôpitaux. L'épidémie continue, il est urgent pour être efficace et juste d’avoir de vrais espaces de démocratie sanitaire.
Toutes les éditions
CONFIDOC – Une aventure de pensée

CONFIDOC – Une aventure de pensée

Dernier article :

Avant-propos

Par
Quelque chose nous arrive – on ne peut pas faire comme si cette chose ne nous arrive pas. Avec Jacques Derrida ou d’autres, appelons ce phénomène l’événement. L’humain va tenter de penser l’évènement, l’animal le subit. Penser l’événement, c’est penser l’impensé, mobiliser un dispositif pour affronter l’inconnu.
«Un lieu, une oeuvre»

«Un lieu, une oeuvre»

Dernier article :

«Un lieu, une œuvre» - Itinéraire d'Ankara à Tahiti

Par
Avec les cartes d'Edouard Glissant, Tchicaya U Tam'si, Ece Ayhan et Paul Gauguin.
Liberté, Liberté...

Liberté, Liberté...

Dernier article :

Visage-Paysage

Par
Un texte, un concept fondamental pour notre présent et avenir. A la découverte de l'autre tel qu'il soit dans ses origines, son présent et son avenir. Chaque personne est un paysage à découvrir.

Les Unes archivées