• Notre choix

    Comment concilier histoire et mémoire dans l'espace public?

    Par
    C’est la question choisie par le cénacle à l’occasion du 49ème festival culturel de Fort-de-France. Cette interrogation fait écho au déboulonnage des statues de Victor Schoelcher le 22 Mai 2020 en Martinique et à cette occasion, nous proposons notre réponse.
  • Édition Laboratoire Gilets Jaunes

    Frêles statues et fortes fresques: la France s’étouffe dans son Histoire

    Par
    Pour Emmanuel Macron, il faudrait que tous les français se mettent en file indienne derrière l’Histoire officielle, en bons patriotes républicains. Il entend imposer une narration dont il ne faudrait pas se détourner. Après la sociologie ou l’économie, voilà qu’il faut réaffirmer qu’en culture et en Histoire, il n’y a qu’une seule ligne à tenir: celle du pouvoir.
  • Pour vivre la concurrence des passés, sans les «déboulonner»

    Par
    Patrice Guéniffey soutient dans Le Figaro du 28 juillet, que le passé d’un pays est indivis et que ses habitants doivent accepter l’histoire, "toute l'histoire". Chiche ! Ce n'est pas avec une démarche martiale qu'on sortira de la situation actuelle mais dans une autre posture ferme sur la méthode, sur les principes, comme sur le respect des contestations. Reste que le temps presse. 
  • Le déboulonnage de l’Histoire

    Par
    Depuis quelques semaines, le déboulonnage des statues est devenu le symbole du rejet d’un passé racial et esclavagiste. Mais suffit-il de faire tomber ces mastodontes de bronze pour changer les mentalités ? Comment dépasser ce rapport à l’autre inégalitaire ? N’est-ce pas notre rapport à l’Histoire, en grande partie fabriquée par l’Europe du XIXème siècle, qu’il faut changer ?
  • Le nouveau procès de Louis XVI

    Par
    Professeur d’histoire à l’université du Kentucky et spécialiste de la Révolution française, Jeremy Popkin raconte les mésaventures d’une statue de Louis XVI, installée à Louisville, plus grande ville de cet État américain, et devenue aujourd’hui la cible des manifestants du mouvement « Black Lives Matter ».

Les invités de Mediapart

Notre maison brûle

Par
« Le système capitaliste et la course aux profits nuisent quotidiennement à notre sécurité collective, et les accidents ne sont qu’une partie du problème ». Vingt ans après la catastrophe d’AZF, dix ans après Fukushima, deux ans après l’incendie de Lubrizol et un an après l’explosion du port de Beyrouth, une centaine d'organisations, personnalités politiques et militantes proposent « la mise en place immédiate de mesures protégeant nos vies et notre santé » et appellent « à organiser des temps de mobilisations face aux dangers industriels ».

Lettre ouverte à Richard Ferrand et aux dirigeant·es de partis politiques

Par
Malgré de nombreuses sollicitations, le bureau de l’Assemblée nationale refuse, depuis plusieurs mois, de lever l’immunité parlementaire du député Benoît Simian, dont la cour d’appel de Bordeaux évoque la « persistance du comportement violent ». Un ensemble de collectifs féministes et d'élu·e·s demandent, outre la levée de son immunité parlementaire, de réels processus de protection de leurs militantes et d’exclusion des cas de militants et d’élus qui ont des comportement reconnus comme violents. « Et que cesse le "feminist washing". »
Tous les blogs
Le blog de Ex vice-président.e.s écologistes du Conseil Régional de Bre

Le blog de Ex vice-président.e.s écologistes du Conseil Régional de Bre

Dernier billet :

Réponse à Jean-Yves Le Drian - la gauche sociale et écologiste a le devoir de se rassembler

Michel Balbot, Marie-Pierre Rouger et Pascale Loget ont participé à la majorité du conseil régional de Bretagne entre 2004 et 2010, aux côtés de Jean-Yves Le Drian. Ce dernier souhaite éviter à tout prix une alliance entre le président sortant et EELV. Ex-élus du Conseil départemental, nous déplorons son « amnésie » et fustigeons l’incapacité des politiques en place à faire un pas de côté pour répondre aux enjeux de ce 21ème siècle. 
Le blog de Sara Garbagnoli

Le blog de Sara Garbagnoli

Dernier billet :

La fureur des lesbiennes contre l'attaque lesbophobe subie par Alice Coffin

Par
La fureur des lesbiennes italiennes contre l'attaque lesbophobe subie par Alice Coffin. "Les normaux"? Une violence normalisatrice qui monte de l'extrême-droite, ici et ailleurs. Un texte publié dans le quotidien "Il Manifesto".
Le blog de alain.policar@sciencespo.fr

Le blog de alain.policar@sciencespo.fr

Dernier billet :

Science et idéologie selon Nathalie Heinich

Par
Dans un texte bref, Nathalie Heinich, membre de l’Observatoire du décolonialisme, entité supposée veiller à la préservation de la « bonne science » contre ses dévoiements politiques, se livre à une charge impitoyable contre le « militantisme académique ». Cette dénomination vise un ensemble flou composé de ceux qui seraient les agents de la « troisième glaciation » dite islamogauchiste.
Toutes les éditions
ESS et Émancipation

ESS et Émancipation

Dernier article :

ESS et exigence de démocratie sanitaire, RV mercredi 19 mai à 18h

Par
La huitième session des Rencontres de la Plaine – mercredi 19 mai 2021 - webinaire 18h-20h30 La crise sanitaire récente continue à agir comme le révélateur de la gravité des prédations libérales, et comme le temps d’expression d’aspirations à une autre société, à des alternatives émancipatrices.
Tranches de vies (scolaires)

Tranches de vies (scolaires)

Dernier article :

En attendant Covid

Par
Comme beaucoup d’autres travailleur.ses de l’éducation et d’ailleurs, nous en sommes rendu·e·s à attendre plus ou moins patiemment que frappe le Covid. Encore plus tragiquement, une fois que le cluster est là, nous attendons qu’il nous frappe individuellement, impuissant·e·s dans nos vies scolaires mal aérées. Analyse de ce qu'il se passe par des assistant.e.s d’éducation en lutte et énervé.e.s.
Faire son deuil en temps de pandémie - Hommage collectif

Faire son deuil en temps de pandémie - Hommage collectif

Dernier article :

Pour que jamais, on en arrive à trier les patients

Par
J’ai l’impression que mon père a été considéré comme une « quantité négligeable », l’encombrant d’un lit là où il fallait faire de la place pour tenir des directives issues de politiques de santé délétères. Penserons-nous un jour cette période ? Poserons-nous des mots sur la sauvagerie de ce système, sur ce qui a été vécu par ceux qui sont partis par défaut de soins, car l’hôpital manque de moyen, depuis longtemps.

Les portfolios des abonnés

Les Unes archivées