• Notre choix

    La prétendue violation de la présomption d'innocence, un discours militant

    Par
    L'affaire (ou plutôt, la « non-affaire » ?) Abad est de nouveau l'occasion de revenir sur le sujet de la présomption d'innocence, à propos de laquelle tant de choses fausses ou inexactes sont dites, y compris par des professionnels du droit (qui font plutôt de la propagande que du droit).
  • Le Gouvernement se fait pourtant déjà juge, madame la Première ministre

    Par
    La première ministre, Mme Elisabeth Borne, n'est pas « juge », dit-elle, lors d’un échange avec une riveraine, ce mercredi 15 juin 2022, l'interrogeant sur les nouvelles accusations visant M. Damien Abad, ministre des solidarités.
  • Quand la start-up nation manque à ses obligations de sécurité

    Par
    Le président et la première ministre affirment qu'ils refusent d'écarter les ministres accusés de viols en vertu de la présomption d'innocence. Mais s'ils ne sont effectivement pas juges, ceux qui se revendiquent dirigeants de la « start-up nation » devraient s'inspirer du code du travail, et appliquer les obligations de sécurité et de résultat en écartant Damien Abad et Gérald Darmanin.
  • Portrait du ministre en homme fort (ou pas)

    Par
    Le nom de Damien Abad m'était familier, probablement parce que j'avais suivi de près la campagne présidentielle de 2017. Je n'ai pas été surprise en voyant sa photo dans la presse, j'ai reconnu son cou massif, ses épaules carrées et ses lunettes. À part ça, je ne voyais pas trop qui il était, quelles étaient ses « domaines de compétences » ou ses positions politiques.

Les invités de Mediapart

Exactions à Melilla : pour une enquête sur la sous-traitance du contrôle des frontières d'Europe

Par
Suite à la tragédie, des élu·es de la République française, responsables associatifs et citoyens engagés, condamnent « avec fermeté les exactions perpétrées par les forces de l’ordre marocaines et espagnoles » dans l’enclave de Melilla. Ils et elles demandent l'ouverture d'« une enquête sur les conséquences de la sous-traitance aux pays de transit du contrôle des frontières d’Europe sur la question migratoire. »

Banni·es au pays des droits de l’Homme : résistons aux politiques d’exclusion !

Par
Dans un contexte d’opposition de plus en plus radicale vis-à-vis des questions migratoires, des organisations et citoyen·es engagé·es pour la défense des droits des personnes étrangères apportent leur soutien aux « 5 de Montpellier » arrêtés arbitrairement lors du contre-sommet Afrique-France en 2021. Face à la « politique de bannissement », ils encouragent des « voies alternatives » tel le parrainage républicain qui se déroulera ce 27 juin à Montreuil. 
Tous les blogs
Le blog de pascaleprivey

Le blog de pascaleprivey

Dernier billet :

La vocation, 1

Par
Tu es devenue prof par vocation, parce que c'est avant le bac que tout se joue. Tu as aimé tes élèves, ils te l'ont bien rendu ; tu aimes enseigner aussi, tu as toujours aimé. Tu as fait le maximum. Mais la coupe a été pleine, et tu es partie. Ce n'était pas tenable. Le plus simple est de raconter.
Le blog de Tangi Bihan

Le blog de Tangi Bihan

Dernier billet :

Guinée. Énième problème de carburant

Par
La Guinée a connu une semaine de pénurie de carburant, un problème explosif.
Le blog de fantomiald1976

Le blog de fantomiald1976

Dernier billet :

Affaire Grégory : le bal des non-lieux

Par
Il y a un élément qui est rarement mis en avant lorsqu'on parle de l'affaire Grégory, c'est le nombre de décisions de non-lieu intervenues dans ce dossier.
Toutes les éditions
Bifurquons  ensemble !

Bifurquons ensemble !

Dernier article :

Le coup de la poutre, une bifurcation frappante !

Par
Souvent, la vie peut basculer suite à un simple incident. Panoramix en sait quelque chose. Le coup du menhir a fait voler en éclat sa potion magique. Une poutre m’a fait perdre la raison…
WALDEN-BONOBO OU LA VIE DANS LES PREMIERS BOIS

WALDEN-BONOBO OU LA VIE DANS LES PREMIERS BOIS

Dernier article :

TRANSFORMATION

Par
Réussite totale des 3 premiers abonnés..
Violences sexuelles : la justice défaillante

Violences sexuelles : la justice défaillante

Dernier article :

Lettre d'une victime de viol non reconnue par la justice

Par
Ils me font tous sentir coupable de mon propre viol. Je suis coupable d'avoir dénoncé mon instituteur, membre de l'éducation nationale. Je suis coupable d'avoir accusé cet homme des pires choses que l'on puisse faire subir à une enfant. Je suis coupable d'être là, de m'être battue afin de le faire condamner. Je suis coupable et je suis condamnée à perpétuité. Il est libre mais je veux qu'il sache que je le hanterai jusqu'à mon dernier souffle.

Les portfolios des abonnés

Les Unes archivées