« Est-ce ainsi que meurent les femmes »

La thématique du jour

De Saqqez en Iran à Raqqa en passant par Kaboul, Kyiv, les femmes subissent une guerre menée contre « leur statut au nom d’une violence patriarcale que l’on espérait révolue. » Ailleurs, Il suffit d’observer le « backlash » anti-féministe commenté de manière réductrice ou de façon à opposer les femmes entre elles. Car c’est ainsi que le Patriarcat se maintient comme un statu quo… Il est plus que jamais nécessaire de déviriliser un monde où capitalisme et patriarcat font bon ménage pour perdurer.

Le mouvement social des Iraniennes instrumentalisé par la droite française

La droite française, loue (à juste titre) le courage des Iraniennes sans même comprendre que le mouvement en cours dénonce à la fois le racisme d’Etat, les inégales répartissions des richesses dans le cadre de l’inflation, les violences policières et patriarcales. Bref, un programme « wokiste » que cette même droite n’hésite pas à réprimer chez elle.
par Léane Alestra

Femmes, vie, liberté !

Mahsa Amini, 22 ans, iranienne, originaire de la ville de Saqqez au Kurdistan iranien, est morte des suites d'un traumatisme crânien, vendredi 16 septembre à Téhéran, deux jours après son interpellation par les forces de l'ordre à cause d'une mèche de cheveux qui dépassait de son foulard. L'onde de choc secoue l'Iran.
par moineau persan

Au Rojava, la lutte des femmes contre le patriarcat

« Les femmes se sont libérées elles-mêmes, elles ont combattu ensemble contre l’Etat Islamique, c’était une véritable révolution qui a pavé la voie pour une société égalitaire ». Reportage à Raqqa sur les traces des Zenubiyas, ces conseils de femmes qui conjuguent aide aux victimes de violences genrées et éducation aux droits des femmes.
par Mouais, le journal dubitatif

La photo de la femme tondue : violences genrées et témoignages

Les tontes durant la Seconde Guerre mondiale ont concerné au bas mot 20 000 personnes. Elles ont été commises par des communautés françaises, pour lesquelles le corps des femmes a servi d’exutoire et d’objet de réappropriation. Dans ces cas de violences genrées en temps de crise, les témoignages et identités des victimes sont rarissimes.
par La Fille Renne

De Kaboul à Kyiv : femmes déchues de leur citoyenneté

[Rediffusion] Rien en apparence semble lier le sort des femmes afghanes à celui de leurs contemporaines ukrainiennes si ce n’est déjà la dure expérience d’une guerre sans fin. A travers leur corps de femme, peu importe leur âge, elles subissent une guerre menée contre leur statut durement gagné en tant que citoyennes ayant des droits, au nom d’une violence patriarcale que l’on espérait révolue.
par Carol Mann

Nos dernières thématiques

© Yves Faucoup

« Cette réforme ne peut se faire au détour d'un amendement ». Malgré les propos de François Bayrou qui a alerté contre tout « passage en force » et ceux de Laurent Berger (CFDT) qui a redit son « opposition frontale » à un amendement au budget de la Sécurité sociale, l'hypothèse d'une réforme des retraites accélérée demeure d’actualité. « L’objectif, c’est que les premiers éléments de la réforme puissent être mis en oeuvre courant 2023 » affirme Olivier Dussopt qui reçoit les partenaires sociaux ce lundi 19 septembre. Au cœur de cette bataille de communication, le rapport du COR que les contributions du Club tentent de décrypter.

Pour une alliance féministe et trans

Suite à l'« offensive réactionnaire » suscitée par une affiche du Planning Familial, un large collectif d'organisations et personnalités – telles Adèle Haenel, Corinne Masiero, Amal Bentounsi, Pomme, Paloma, Élisa Rojas, Rebeka Warrior ou Danièle Obono – déplorent cette « instrumentalisation des droits des femmes », luttant « contre toute opposition entre féminisme et luttes trans » et refusant leur vision essentialiste des femmes. Elles appellent « au soutien actif de toutes les forces se revendiquant du féminisme envers les personnes trans ».
par Les invités de Mediapart

La politique des visas : discriminations et injustice

Entre 2021 et mars 2022, 23 % des demandes de visas par des citoyen·nes des pays du Maghreb, auraient été refusées. Selon un large ensemble d'organisations, ces mesures discriminatoires relèvent d'un « chantage inadmissible, déshonorant » produisant des effets dramatiques en poussant des milliers personnes à emprunter des traversées en mer au péril de leur vie. Les collectifs appellent « toutes les forces démocratiques et la société civile en France, en Europe comme au Maghreb, à se mobiliser pour dénoncer cette politique. »
par Les invités de Mediapart

Soutien à Kai Terada, contre la répression anti-syndicale dans l’Éducation nationale

Kai Tareda, professeur à Nanterre depuis 16 ans, a reçu une notification de suspension sans motif. La répression anti-syndicale dans l’éducation a pris sous Blanquer « une ampleur inédite », déplorent l’intersyndicale nationale de l’éducation et un ensemble de personnalités – et elle se poursuit. Ils et elles appellent à un rassemblement devant le ministère de l’Éducation nationale le 21 septembre, pour réclamer l’abandon des poursuites et « l’annulation de toutes les décisions prises à l’encontre de tou·tes les syndicalistes réprimé·es ».
par Les invités de Mediapart

Rendez-vous le samedi 24 septembre au 104-Paris pour le festival de Mediapart

Mediapart vous invite à la 4e édition de son festival au Centquatre-Paris, samedi 24 septembre de 11h à 23h. Les combats de l'indépendance seront au coeur des débats pour cette journée de rencontres et d'échanges avec les équipes et les partenaires du journal. Venez également vous balader dans l'exposition, la librairie ou assister à des projections. Le Bal pop du 104-Paris clôturera la journée.
par Claire Denis

Carte blanche aux bibliothécaires d'Île-de-France

Du 9 septembre au 16 décembre 2022, la Bpi donne carte blanche à des bibliothèques franciliennes pour présenter des séances Les yeux doc à midi au Centre Pompidou (tous les vendredis à 12h Cinéma 2, entrée gratuite).
par Les Yeux doc

Festival : les peuples veulent 4.0

Le festival internationaliste "Les Peuples Veulent" réunira activistes, collectifs, musicien.ne.s, venus du monde entier pour trois jours de projections, concerts, tables rondes, expositions. Cette année ces rencontres, une proposition pour intensifier des circulations révolutionnaires entre territoires et continents, prendront place à AERI, La Parole Errante et La Maison Ouverte de Montreuil.
par cantine.syrienne

[Festival] Images mouvementées - 20e édition : 20 ans, et toujours en mouvement !

Le 20 septembre à 20 heures débute la 20e édition d’Images mouvementées ! Le festival de cinéma d’Attac a 20 ans et toujours la conviction qu’un autre monde est possible.
par Attac