Face aux attaques transphobes, une lutte féministe pour l'autonomie

La thématique du jour

Lors de la marche lesbienne, tou.tes uni.es contre le fascisme et le racisme à Paris, le 23 avril 2022. © Photo Xose Bouzas / Hans Lucas via AFP
En s’ouvrant sur la question du droit à l’avortement, une tribune du collectif Toutes des femmes rappelle combien, en proclamant « mon corps, mes choix », la lutte pour les droits des personnes trans s’affirme en retour aux sources de la lutte féministe. Face aux attaques visant à « diaboliser et enfermer dans des catégories essentialisantes celles et ceux qui ne veulent rien d'autre que vivre leur vie en paix », comme le résume aussi la militante Jena Pham-Selle, par-delà l’obsession de la binarité biologique femmes-hommes, cette lutte se place « en pointe du combat démocratique pour l’autonomisation des personnes et la réaffirmation du sujet de droit ». Plus encore, « le combat pour la libération des femmes ne s’exonère jamais de la libération de tous·tes : c’est sa finalité ».

L’offensive anti-trans est un cheval de Troie contre les droits des femmes

À l'heure où deux visions s'affrontent sur les questions de transidentité et face à un « mouvement conservateur gouverné par la peur d’une déréliction d’un ordre prétendument naturel », Les collectifs Toutes Des Femmes, Nous Toutes et Le RAAR se positionnent « en pointe du combat démocratique pour l’autonomisation des personnes et la réaffirmation du sujet de droit. » La libération des femmes « ne s’exonère jamais de la libération de tous·tes : c’est sa finalité. »
par Les invités de Mediapart

Floraisons et DGR ne viendront pas à la maison de l'écologie

Le weekend prochain à Lyon devait se tenir un événement organisé par les membres de DeepGreenResistance et Floraisons à la Maison de l'écologie, au moment de la Journée du souvenir trans. Le choix de cette date n'est pas un hasard et est symboliquement porteur d'une violence inouïe. Nous, membres de collectifs, écologistes, féministes et queer, nous sommes mobilisé‧es et nous avons gagné.
par nosvoixtrans

Le capitalisme transphobe tue !

Depuis 1999, nous célébrons à l'internationale chaque 20 novembre le Transgender Day Of Rememberance (T-DOR) en hommage à tous nos frères et toutes nos sœurs mortes de la transphobie. Encore aujourd'hui, les personnes trans connaissent des conditions de vie tellement précarisées qu'elles aboutissent malheureusement à la mort.
par les inverti.e.s

La transidentité, l'acceptation par la connaissance

Vous vous demandez ce qu'est une personne transgenre ? Un effort de compréhension, de documentation, est nécessaire. Vous trouverez des pistes de réflexion personnelle, des informations générales. Le sujet ne peut se résumer en un seul article, mais peut aider à l'acceptation des personnes transgenres: la violence à leur encontre (transphobie) sera diminuée, et leur vie facilitée.
par lisa flores

Pourquoi y a-t-il de plus en plus de transitions masculinisantes chez les jeunes ?

Les hommes trans transitionneraient de plus en plus tôt. Certains y voient le début d'une "crise sanitaire", qui s'expliquerait par un surdiagnostic de dysphorie de genre chez ces jeunes couplé à l'effet de la misogynie. Les données disponibles nous font en réalité dissiper ces explications, et mettent en avant le retard pubertaire des femmes trans tout comme la transmisogynie qu’elles subissent.
par Claire Vandendriessche

Nos dernières thématiques

Le Cid combattant un taureau, à cheval. Par Goya © Domaine public

Le mercredi 17 novembre, la commission des lois de l’Assemblée nationale a majoritairement voté contre la proposition de loi du député insoumis Aymeric Caron visant à interdire la tauromachie. Le résultat du vote n’empêche cependant pas l’examen de la proposition de loi le 24 novembre prochain, avec très peu de chance d'aboutir. Contributeurs et contributrices du Club prennent résolument position contre une pratique « d'un autre temps »...

N'enterrons pas le cinéma

par MELANIE SIMON-FRANZA

Aimer Saint Omer ?

par Caroline POCHON

Le cinéma n'est pas mort, son avenir est entre nos mains !

par États Généraux du cinéma français

« Reprise en main » de Gilles Perret

par Colette Lallement-Duchoze

Le sens de l'effort

par Benoit Maestre

Manifestation le 19 novembre – Pour que nos vies ne soient plus classées sans suite

« En 2022, les violences sexistes et sexuelles restent massives. Elles brisent la vie de millions de femmes, de personnes LGBTQIA+, d’enfants, de familles. » Face à l'inaction gouvernementale et à la défaillance des institutions, #NousToutes et une centaine d'organisations enjoint, le samedi 19 novembre, à « créer un raz-de-marée dans la rue pour crier notre colère, et porter l’urgence de protéger les victimes et garantir à chacun·e son droit fondamental de vivre à l’abri des violences. »
par Les invités de Mediapart

La terre brûle, la COP se noie

Un ensemble d'organisations de lutte pour le climat, sous le nom de « No-Bullshit-Coalition », déplorant la lenteur de ce « ballet de tractations verbales codifiées » veulent « sauver les COPs du naufrage ». Afin que les citoyennes et citoyens prennent les choses en main, la coalition propose la mise en place d'une Convention Citoyenne Mondiale pour le climat, un nouvel organe « décisionnaire, inclusif et citoyen ».
par Les invités de Mediapart

L’offensive anti-trans est un cheval de Troie contre les droits des femmes

À l'heure où deux visions s'affrontent sur les questions de transidentité et face à un « mouvement conservateur gouverné par la peur d’une déréliction d’un ordre prétendument naturel », Les collectifs Toutes Des Femmes, Nous Toutes et Le RAAR se positionnent « en pointe du combat démocratique pour l’autonomisation des personnes et la réaffirmation du sujet de droit. » La libération des femmes « ne s’exonère jamais de la libération de tous·tes : c’est sa finalité. »
par Les invités de Mediapart

Les Mercredis des Révolutions - Ukraine et révolution

Un siècle sépare la Révolution russe de 1917 et la révolution du Maïdan de 2014. Un siècle sépare également la guerre civile qui a suivi la révolution et la guerre dans laquelle l'Ukraine est engagée depuis huit ans. Quels enseignements peut-on tirer d'un regard croisé sur l'Ukraine à travers ces périodes historiques ?
par Les Mercredis des Révolutions

La Cimade lance l’édition 2022 du festival Migrant’scène

Son mot d’ordre ? « Libertés ! Dans l’égalité et la solidarité » Du 12 novembre au 4 décembre, Rendez-vous annuel incontournable pour croiser les regards sur les migrations dans une ambiance festive et conviviale, le festival Migrant’scène de La Cimade s’installe dans une centaine de villes en France métropolitaine et Outre-Mer.
par La Cimade

Une université populaire sur l'histoire des révolutions

La société d'histoire de la révolution de 1848 et des révolutions du XIXe organise chaque mois à la mairie du 18ème arrondissement de Paris une université populaire sur l'histoire des révolutions, dont le fil conducteur est l’émancipation. Huit séances sont programmées de novembre à juin.
par Les Mercredis des Révolutions

Webinaire | Balkans occidentaux – Union européenne : comment sortir de l'impasse ?

L’invasion russe de l’Ukraine a rebattu les cartes géopolitiques et replacé les Balkans occidentaux, déstabilisés, au cœur des préoccupations de l’Union européenne. Cela peut-il contribuer à relancer l’intégration, promise dès le début des années 2000 ?
par Le Courrier des Balkans