La thématique du jour  Nupes : quel horizon pour l'union ?

© Olivier Chassignole / AFP
Comment consolider et pérenniser la Nupes ? La menace d'une « droitisation de la gauche » sous l'influence de l'aile réformiste porteuse d'un hollandisme mal digéré plane sur les projets de refondation de la gauche. Pour éviter le risque de l'effondrement d'une union de papier, la discussion stratégique bat son plein. Les textes pointent les enjeux d'une alliance comme « combat », du rôle des militant·es de terrain et d'une éducation populaire pour « inverser les rapports de force ».

Refondation de la gauche : construire une « politique d'union populaire »

Lors de son discours de clôture des Amfis - l'université d'été de la France insoumise - Jean-Luc Mélenchon a appelé à la constitution partout d' « assemblées populaires citoyennes » de la Nupes. Pour prédire l'avenir de l'alliance, c'est là qu'il faut regarder. Construire une « politique d'union populaire » : c'est la tâche de la rentrée pour les militants de la Nupes.

Unissez-vous qu'ils disaient ! Bilan

Pas de victoire électorale pour la gauche unie, mais avons-nous pour autant perdu ? La NUPES, formidable outil pour l'avenir, à l'épreuve du feu.

Revoilà les sociaux-médiocrates

On y croit à peine, mais c'est vrai : les sociaux-démocrates sont en lice au sein du PS pour reprendre le Parti à la ligne « Nupes », et rebasculer dans un hollandisme qui se voudrait new look. Il est temps de démonter la supercherie, historiquement et politiquement.

Chérir, pérenniser et élargir la NUPES pour permettre l'alternance !

Alors que les universités de rentrée des différents mouvements de gauche se terminent, et que plusieurs d'entre eux sont entrés en phase de congrès, l'objectif de l'année à venir doit être clairement (ré)affirmé : il faut préserver, pérenniser et élargir la Nupes pour mener les combats indispensables pour la planète et le pays !

L'école de la NUPES et l'éducation populaire

Le 23 août, une tribune intitulée « Créons l'école de la Nupes » propose d’utiliser l’éducation populaire pour « inverser les rapports de forces ». Ce présent article est une critique constructive du projet qui a pour finalité de pointer des angles morts. S’il n'offre pas de solutions toutes prêtes, ce qui serait contraire à l’EP, il propose une orientation d’éducation populaire matérialiste.

Nos dernières thématiques

Allan Barte, "Pénurie d'enseignants"

Soignant·es démissionnaires, services publics drainés, chauffeurs de car ne répondant plus à l’appel, recrutement de profs au rabais : à malmener les travailleur·euses et à saccager le droit du travail et les services publics, les politiques néolibérales fabriquent les pénuries. Pour certain·es, l’abnégation a fait son temps. Retour en analyses et témoignages sur cette rentrée aux airs de banqueroute sociale.

Dans l'antre

Quand les logiques pénitentiaires entravent les soins

Ils font entrer l’université en prison

Cornichon

Iel

Immigration : isoler le ministre de l’Intérieur

Alors que Gérald Darmanin a annoncé sur RTL la présentation  d’une loi pour lever « les réserves » législatives empêchant l’expulsion du territoire d’étrangers délinquants, une centaine d'intellectuel·les et de militant·es appellent à une « campagne de mobilisation nationale ».  Ils et elles veulent vaincre la « politique de calculs rances et de cruautés démultipliées en lui opposant une logique de droits humains et démocratiques égalitaires ».

On ne règlera pas le bouleversement climatique en s’attaquant aux demi-bouilloires

Mettre moins d’eau dans les bouilloires (Irlande), prendre des douches froides (Allemagne)... Quatre jeunes élu·es européen·nes déplorent les injonctions faites citoyens aux gestes pour la planète, tandis qu'aucune mesure structurelle ne s'attaque au « capitalisme fou », destructeur de vies, de la faune et de la flore. « Si des changements dans nos modes de vie sont nécessaires, nous ne pouvons attendre des individus qu'ils compensent là où nous, politiques, manquons de responsabilité pour engager les secteurs les plus polluants ou énergivores. »

Nous refusons qu'en notre nom soit commis le crime

Face à la barbarie qui s’est abattue sur l’écrivain Salman Rushdie le 12 août 2022, un large ensemble d'intellectuels et militant·es de la société civile en Tunisie, Algérie, Maroc, et dans l'immigration, considère de leur devoir de dénoncer « l’odieuse agression commise contre lui au nom d’un islam défiguré, qui ne peut assouvir ses adeptes sanguinaires que par la haine, le sang, la mort et le chaos. » Elles et ils font le vœu que sa plume ne tarisse pas. 

Festival : les peuples veulent 4.0

« Les gouvernements nous ont trahis, où sont les peuples ? » demandaient les révolutionnaires syrien.ne.s." Le festival internationaliste "Les Peuples Veulent" entend permettre des circulations révolutionnaires entre territoires et continents. Il réunira activistes, collectifs, musicien.ne.s, venus du monde entier pour trois jours de projections, concerts, tables rondes, expositions à Montreuil !

Vacances en œuvres

Habitants ou natifs de Sanilhac ou de Sagriès, des femmes et des hommes, de prime jeunesse ou dans la fleur de l’âge,des artistes dans l’âme, reconnus ou bourgeonnants: sculpteurs, aquarellistes, brodeuse, céramiste, photographes, illustrateur et peintres,carte blanche a été donnée à chacun pour interpréter le thème des vacances. Ils vous invitent à découvrir leurs « Vacances en œuvres» .

[Festival] Images mouvementées - 20e édition : 20 ans, et toujours en mouvement !

Le 20 septembre à 20 heures débute la 20e édition d’Images mouvementées ! Le festival de cinéma d’Attac a 20 ans et toujours la conviction qu’un autre monde est possible.

Contre le racisme et le fascisme, il faut reprendre le chemin de St Bernard

C'était il y a 26 ans. Un mouvement de grève. Puis des mois d'occupation par celles et ceux qui allaient se renommer « sans-papiers ». Puis une mobilisation anti-raciste et anti-fasciste mettant en crise le Front National. Il faut reprendre le chemin de St Bernard ! Manifestation ce samedi.