Club de Mediapart du 18 décembre 2021

La thématique du jour

Magda Malinowska licenciée par Amazon

Enquêter sur la mort d'un collègue dans l'entrepôt de Poznan, 10 000 salariés, a coûté son job à Magda Malinowska, activiste syndicale. « Contre Amazon qui pense globalement, les travailleurs doivent faire de même ». Traduit de l'interview réalisée par Marco Veruggio, journaliste à Glistatigenerali.com.
par Jean-Marc Salmon

Hôtellerie-restauration : les omissions des négociations salariales

Les négociations syndicales sur la revalorisation des salaires dans l’hôtellerie-restauration ne font que mettre un peu plus en lumière la médiocrité des rémunérations dans ce secteur. Violence multiforme et violation massive du droit du travail expliquent aussi la désaffection du personnel relevée par l'étude de la Dares largement reprise par la presse.
par Mezian

Soutenir et renforcer les métiers de l’animation : il y a urgence

La grève nationale entamées par les animateurs et animatrices territoriales vient rappeler combien ces métiers font partie des professions oubliées et négligées. « Des emplois de troisième ligne, aux horaires hachés et aux salaires précaires », indiquent les organisateurs de cette action. Les Ceméa ne peuvent que s’inscrire dans un soutien fort à ce mouvement.
par Ceméa

Quand des aides à domicile reprennent leur travail en main

La souffrance au travail, omniprésente aujourd'hui, n'est pas une fatalité. Même chez les aides à domicile, profession très peu syndiquée, des initiatives syndicales peuvent transformer la souffrance en parole, et la parole en action collective. À condition de creuser l'énigme du travail réel. Ce récit en prélude à la journée « Ne lâchons pas le travail » du 15 janvier.
par Ateliers travail et démocratie

Italie : une grève générale et politique

La grève générale décrétée ce 16 décembre en Italie a été un succès peut-être inespéré mais qui témoigne de la profondeur du malaise social dans la péninsule. Une grève politique et revendiquée comme telle par les deux principaux syndicats (CGIL et UIL). C'est sans doute la première victoire de la gauche en Italie depuis longtemps.
par Hugues Le Paige

Nos dernières thématiques